IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

3 Pages V  < 1 2 3  
Reply to this topicStart new topic
> Affinity VS Adobe
Options
swamp
posté 13 May 2022, 17:29
Message #61


Macbidouilleur de vermeil !
****

Groupe : Membres
Messages : 1 479
Inscrit : 7 Feb 2005
Lieu : Il est 5 h... Paris s'éveille...
Membre no 32 590



Citation (sansnom @ 12 May 2022, 11:01) *
La motivation a passé à Serif se fera sur son désir à s'affranchir d'Adobe et son (très onéreux) abonnement forcé...


à 70 Euros / mois (je crois), on voit l'état de "déliquescence" de la profession de graphiste. Il faut se souvenir des coûts des planches de Lettraset, feutres et autres matériels autrement plus onéreux que l'abonnement d'Adobe, et pourtant on en vivait normalement.


--------------------
Pour le café c'est bouilloire et cafetière à piston.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
bird
posté 13 May 2022, 17:44
Message #62


Macbidouilleur de bronze !
**

Groupe : Membres
Messages : 376
Inscrit : 28 May 2004
Lieu : Azerat (Dordogne)
Membre no 19 301



C'est vrai. La profession a changé, la concurrence s'est multipliée, les prix ont chuté, aussi. Le coût du passage par chez le photograveur n'était pas indolore, le prix du matériel informatique était sans commune mesure avec ce qu'il est aujourd'hui.
Je ne pense cependant pas que l'affaire du coût de la suite logicielle de chez Adobe est à mettre en parallèle avec les coûts que l'on a pu connaître avant que l'on les utilise mais plutôt par rapport avec ce qui existait lorsque l'on pouvait acheter un ou des logiciels de chez Adobe et les faire durer. Le calcul n'est pas en faveur de la Creative Cloud même si, je le concède volontiers, les logiciels ont pu s'améliorer et s'enrichir.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
swamp
posté 14 May 2022, 05:19
Message #63


Macbidouilleur de vermeil !
****

Groupe : Membres
Messages : 1 479
Inscrit : 7 Feb 2005
Lieu : Il est 5 h... Paris s'éveille...
Membre no 32 590



Citation (bird @ 13 May 2022, 17:44) *
Je ne pense cependant pas que l'affaire du coût de la suite logicielle de chez Adobe est à mettre en parallèle avec les coûts que l'on a pu connaître avant que l'on les utilise mais plutôt par rapport avec ce qui existait lorsque l'on pouvait acheter un ou des logiciels de chez Adobe et les faire durer. Le calcul n'est pas en faveur de la Creative Cloud même si, je le concède volontiers, les logiciels ont pu s'améliorer et s'enrichir.


Je ne me souviens plus exactement du prix du logiciel X-Press qui était la référence à l'époque, mais il me semble que l'investissement ne se faisait pas sans douleur.


--------------------
Pour le café c'est bouilloire et cafetière à piston.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Ducace
posté 18 May 2022, 13:46
Message #64


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 2 572
Inscrit : 14 Dec 2005
Lieu : Bruxelles
Membre no 51 677



Je viens de télécharger Affinity Designer.

Pour ceux que ça intéresse, il y a une promo à 50%. J'ai sauté sur l'occasion.

A mon grand étonnement, on peut éditer les pdfs, ouvrir des fichiers AI... Dingue non?


--------------------
Sur Mac depuis qu'il y a des Macs.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sansnom
posté 18 May 2022, 14:21
Message #65


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 992
Inscrit : 30 Jun 2005
Lieu : Loiret
Membre no 41 715



Oui, bon plan, assurément !... wink.gif


--------------------
MacMini M1 (12.4) 16Go • iPhone 11 Pro Max 64Go • iPadMini Wi-Fi 6ème Gén. 64Go • aTV 4K 32Go
iVacuum, parodie très inspirée (aspirée ?) du Mac Studio de 2022 !...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
g4hd
posté 18 May 2022, 15:25
Message #66


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 8 853
Inscrit : 9 Nov 2001
Lieu : Pays d’Aix
Membre no 1 255



Citation (Ducace @ 18 May 2022, 13:46) *
Je viens de télécharger Affinity Designer.

Pour ceux que ça intéresse, il y a une promo à 50%. J'ai sauté sur l'occasion.

A mon grand étonnement, on peut éditer les pdfs, ouvrir des fichiers AI... Dingue non?

Oui, on a accès aux fichiers .ai…

L'appli qui nécessite de préparer ses archives d'anciens jobs, c'est Publisher qui ne peut pas travailler dans les fichiers .indd directement : il faut avoir sauvegardé en .idml… ce format qui permet de transmettre des fichiers vers d'anciennes versions de inDesign… et qui convient à Publisher.
En revanche, il faut alors enregistrer ses jobs .idml transformés au format .afpub et contrôler/corriger les compositions.
Apparemment, pas moyen de revenir en arrière.


--------------------
Mac Studio max 32 Go 1 To - Eizo 27" + Nec 21" - OKI C711 - Canoscan 9000 - ScanSnap s1300i - Adobe CC suite PAO
iPad pro 2020 12"9 cellular 500 Go, iPhone 13 pro Max 128, iWatch 6.
♥️ Qobuz, du vrai bon son en streaming, c'est français, soyons fiers !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Ducace
posté 19 May 2022, 09:08
Message #67


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 2 572
Inscrit : 14 Dec 2005
Lieu : Bruxelles
Membre no 51 677



Citation (g4hd @ 18 May 2022, 16:25) *
...

L'appli qui nécessite de préparer ses archives d'anciens jobs, c'est Publisher qui ne peut pas travailler dans les fichiers .indd directement : il faut avoir sauvegardé en .idml… ce format qui permet de transmettre des fichiers vers d'anciennes versions de inDesign… et qui convient à Publisher.
En revanche, il faut alors enregistrer ses jobs .idml transformés au format .afpub et contrôler/corriger les compositions.
Apparemment, pas moyen de revenir en arrière.

Encore fallait-il le savoir...
J'ai encore tous ces fichiers Xpress que je n'ai pas sauvegardé en .eps ou .pdf... GRRR! C'est pas que j'en ai encore l'utilité en production, c'est seulement que je n'ai pas de trace visuelle comme pour un book par exemple, seulement les imprimés terminés, moins pratique.
Pareil pour Indesign...
Quoique, je dois encore avoir une suite CS qui tourne quelque part sur un de mes Macs, peut-être en cas de besoin.
Le beurre et l'argent du beurre.... ;-)


--------------------
Sur Mac depuis qu'il y a des Macs.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Ducace
posté 19 May 2022, 11:16
Message #68


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 2 572
Inscrit : 14 Dec 2005
Lieu : Bruxelles
Membre no 51 677



Citation (swamp @ 13 May 2022, 18:29) *
Citation (sansnom @ 12 May 2022, 11:01) *
La motivation a passé à Serif se fera sur son désir à s'affranchir d'Adobe et son (très onéreux) abonnement forcé...


à 70 Euros / mois (je crois), on voit l'état de "déliquescence" de la profession de graphiste. Il faut se souvenir des coûts des planches de Lettraset, feutres et autres matériels autrement plus onéreux que l'abonnement d'Adobe, et pourtant on en vivait normalement.

Ah oui tiens! Je n'avais par remarqué. L'an dernier, j'ai quitté la CC à 49,99€ pour seulement PS à 19,99 €.
Là je vois une promo à 48 € et quelques au lieu de 73€ (62 HT).
Adobe avait semble-t-il augmenté ses prix de 20% quand même. Sur l'année!

Le problème n'est pas vraiment le prix net, parce que pour une suite complète, si on utilise beaucoup de logiciels différents, c'est rentable.
Perso j'utilisais principalement la suite graphique avec en plus un peu de Dreamweaver pour le code PHP et même pas la suite vidéo préférant FCP.

Le problème c'est qu'on paye même si on utilise pas. On doit s'abonner pour minimum un an. Après on peut résilier sans frais mais si on reprend, c'est reparti pour 1 an.
On est donc obligé à un travail régulier et continu.

Adobe applique ses propres règles, c'est leur droit le plus strict, je n'ai pas de souci avec ça mais un peu de souplesse ne ferait pas de mal.


--------------------
Sur Mac depuis qu'il y a des Macs.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
g4hd
posté 19 May 2022, 15:44
Message #69


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 8 853
Inscrit : 9 Nov 2001
Lieu : Pays d’Aix
Membre no 1 255



Citation (Ducace @ 19 May 2022, 11:16) *

Le problème n'est pas vraiment le prix net, parce que pour une suite complète, si on utilise beaucoup de logiciels différents, c'est rentable.

Le problème c'est qu'on paye même si on utilise pas.

Il faut relativiser, en effet !

C'est sûr que si on achète des outils de travail et qu'ils ne servent pas… ben c'est du gaspillage.
A l'année, la suite Adobe coûte 600 € : si cet outillage n'est pas remboursé par tes travaux dûment facturés : que dire ?

Ceux qui peuvent râler sont les utilisateurs amateurs.


--------------------
Mac Studio max 32 Go 1 To - Eizo 27" + Nec 21" - OKI C711 - Canoscan 9000 - ScanSnap s1300i - Adobe CC suite PAO
iPad pro 2020 12"9 cellular 500 Go, iPhone 13 pro Max 128, iWatch 6.
♥️ Qobuz, du vrai bon son en streaming, c'est français, soyons fiers !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Ducace
posté 19 May 2022, 16:50
Message #70


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 2 572
Inscrit : 14 Dec 2005
Lieu : Bruxelles
Membre no 51 677



Citation (g4hd @ 19 May 2022, 16:44) *
Citation (Ducace @ 19 May 2022, 11:16) *

Le problème n'est pas vraiment le prix net, parce que pour une suite complète, si on utilise beaucoup de logiciels différents, c'est rentable.

Le problème c'est qu'on paye même si on utilise pas.

Il faut relativiser, en effet !

C'est sûr que si on achète des outils de travail et qu'ils ne servent pas… ben c'est du gaspillage.
A l'année, la suite Adobe coûte 600 € : si cet outillage n'est pas remboursé par tes travaux dûment facturés : que dire ?

Ceux qui peuvent râler sont les utilisateurs amateurs.

C'est passé à plus de 720€ quand même. Tu paies aussi pendant tes vacances. ;-)
Pour en revenir à Affinity vs Adobe, si des logiciels font la même chose ou à peu près (Indesign/Publisher) (Designer/Illustrator) etc.
Ils ont des ergonomies fort différentes et au début ça déroute.
Pour ma première utilisation de Designer ce matin pour une forme à découper, j'ai un peu chipoté pour modifier un simple tracé. La logique de travail est totalement différente. Il faudra s'y faire.

Mais si je décrochais un travail suffisamment conséquent, en quelques clics je reviendrai sur la CC.
"Fontaine! Je ne boirai pas de ton eau?"

En tout cas, Affinity fait régulièrement des promotions pour étendre sa clientèle. C'est un pari.

Dans le monde des softwares, les stratégies sont forts différentes d'un éditeur à l'autre.
- Des créateurs de jeux mettent gratuitement des applis super performantes en espérant que les joueurs feront des achats intégrés pour progresser dans le jeu. Et ça cartonne chez les accros du jeu.- Un éditeur comme Adobe préfère la rente régulière qui alimente financièrement les mises à jour et le rachat de licences.- Affinity a choisi de vendre à bas prix et être concurrentiel en piochant dans la concurrence.
- Et puis il y a les gratuits. Je pense à Blender pour la 3D qui est gratuit et super performant.
Comme quoi tout existe à chacun de trouver la voie qui lui convient.


Ce message a été modifié par Ducace - 19 May 2022, 17:03.


--------------------
Sur Mac depuis qu'il y a des Macs.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
g4hd
posté 19 May 2022, 17:38
Message #71


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 8 853
Inscrit : 9 Nov 2001
Lieu : Pays d’Aix
Membre no 1 255



non, rien.

Ce message a été modifié par g4hd - 19 May 2022, 21:16.


--------------------
Mac Studio max 32 Go 1 To - Eizo 27" + Nec 21" - OKI C711 - Canoscan 9000 - ScanSnap s1300i - Adobe CC suite PAO
iPad pro 2020 12"9 cellular 500 Go, iPhone 13 pro Max 128, iWatch 6.
♥️ Qobuz, du vrai bon son en streaming, c'est français, soyons fiers !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sansnom
posté 26 May 2022, 10:35
Message #72


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 992
Inscrit : 30 Jun 2005
Lieu : Loiret
Membre no 41 715



(un) retour sur Affinity Designer

Après quelques mois d'utilisation d'AD, j'ai compilé quelques points “sensibles” qui me semblent les plus difficiles à appréhender avec ce logiciel (toute dernière version 1.10.5)… et aussi avoir vos solutions ou éclairages, car je n'ai pas tout vu (et compris) du soft…
Je ne reviens pas sur les qualités réelles de ce soft qui fait très bien le taf, avec élégance (assez souvent), productivité (quelques fois) et praticité. Un vrai challenger contre Adobe Illustrator que j'ai usé depuis les toutes premières versions en parallèle de Cricket Draw et autres Macromedia Freehand.

Voici une liste de points qui m'ont posé problème, soit par la force des habitudes avec Illustrator, soit par ma connaissance insuffisante du bouzin (malgré mes recherches dans l'aide en ligne, sur les forums et tutos YT), soit par absence pure et simple de fonctions.

Nota : comme pour toutes approches face à un nouveau logiciel, jeter un œil dans le panneau des Préférences, voire l'autre œil dans la doc (celle mise en ligne par Serif (https://affinity.help/designer/fr.lproj/index.html) est traduite en français et pas mal du tout) fait gagner beaucoup de temps… en ayant l'impression d'en perdre au début, malheureusement (éternel problème).

SÉLECTION ET RECHERCHE D'OBJETS
On peut rechercher et donc sélectionner des objets selon leur types et cela peut-être très pratique, mais même les objets invisibles sont sélectionnés par cette fonction !… Dans mon cas, j'ai dû COUPER de mon illustration en cours les objets que je ne voulais pas affecter par la future sélection, les COLLER dans un autre document disposant des mêmes caractéristiques (dimensions et qualité afin de préserver les positions), effectuer la sélection sur les seuls calques restants sur mon fichier originel, appliquer l'édition et enfin reCOLLER depuis le presse-papier (et donc à la même position qu'auparavant) pour continuer l'illustration !… Pas glop !…
Une bonne habitude (mais très lourde à mettre en place) serait de nommer chaque objet dans la perspective de pouvoir ultérieurement les éditer avec une meilleure discrimination, surtout si l'on sait déjà que l'on aura des éditions sur de nombreuses itérations (voir exemple ici : https://i.goopics.net/9g26nu.png). On peut parfaitement nommer chaque path. Par contre, il n'y a pas de boîte de dialogue pour sélectionner l'objet ou la suite d'objets tant convoités, il faut auparavant sélectionner une itération de la série et lancer la recherche. Si cela est trop compliqué, il est possible de créer un objet temporaire, de le renommer à l'identique de ceux que vous désirez sélectionner et de lancer la fonction (Menu Sélectionner > Sélectionner identique > Nom). Une fois les modifications apportées à la sélection, on peut supprimer l'objet temporaire. Bidouille, bidouille !…

PALETTE CALQUES
Corollaire au point précédent, l'affichage des objets vectoriels dans cette palette est assez gonflant : à chaque fois que vous éditez un élément, celui-ci est affiché dans la palette, déployant au passage toute la hiérachie y accédant ce qui dans le cas d'une illustration complexe la palette surchargée d'information. Et la sélection d'un autre objet ne referme pas la hiérarchie. Et aucun commande pour la refermer non plus. Et comme AD est basée sur ces calques, on est constamment DANS cette palette, alors que notre attention devrait pointer sur le canvas lui-même !… En fait, on est constamment à refermer des groupes de calques une fois qu'ils ont été édités, sinon, on est perdu !…
NB : il y a une option à décocher dans Préférences > Interface utilisateur > “Défilement auto pour afficher la sélection dans la sous-fenêtre Calques”. Ouf !…
Enfin, cette palette donne beaucoup d'information sur les différents types d'objets de votre illustration en libellant son type : résultat, on a (doit) toujours (avoir) le nez dessus !…

SÉLECTION DE POINTS (NŒUDS)
Si vous avez construit une structure assez importante avec des groupes dans des groupes, etc, et que vous ayez à éditer une sélection de points inclus dans ces multiples groupes (Illustrator parle avec immensément de pertinence et d'efficacité de “Sélection Directe”), c'est impossible !… Avec l'Outil Nœud, vous pourrez juste effectuer par clics successifs une sélection étendue sans pouvoir éditer tous les points mis en avant par l'interface. La seule solution est encore une fois de passer par cette satanée Palette Calques, de déployer TOUTES les hiérarchies des objets convoités, de les pointer UN PAR UN, les points s'afficheront alors par de grosses bulles blanches. Enfin, vous pourrez faire une sélection des points (affichés alors sous forme de carrés bleus) et les éditer en une seule fois. Galère en vue !… Illustrator a encore de beaux jours devant lui.

FORMES VECTORIELLES GÉOMÉTRIQUES
Elles sont pléthoriques et c'est très bien, mais si l'on veut éditer leurs points individuellement, il faut les convertir en courbes, ce que n'impose pas AI. Un truc à avoir en tête.

INTERFACE
AD n'aime pas les ensembles vides !…
Impossible de créer un objet bézier se réduisant à un seul point, ni d'ailleurs un objet texte sans aucun texte. Deux options qui peuvent être pratiques dans certains cas.

L'OUTIL TEXTE
Par défaut dans les Outils (la palette verticale étroite à ne pas confondre avec la Barre d'outils la suite d'icônes horizontale en haut des fenêtres), l'outil texte (un “A”) propose de saisir une et une seule ligne de texte (pour de la titraille ?…) et non pas un bloc de texte. Pour un bloc de texte, il faut ajouter l'outil “Zone de texte” dans les outils ou déployer le sous-menu. Un peu déroutant au début…

AFFICHAGE DANS LE CANVAS
Si j'ai le malheur de scroller sur ma souris tactile Apple tout en ayant appuyé sur la touche Commande, le canvas pivote sur lui-même. Déroutant eu début, mais heureusement il y a une option pour revenir sur un canvas droit (Contrôle, Majuscule, Commande + R).
NB : une autre option à désactiver dans Préférences > Outils > Activer la rotation du canvas commande + molette. Perfect!…
Par contre, si l'on veut faire un zoom (+ ou -) avec les commandes clavier habituels et un simple clic, il faut impérativement que la fenêtre principale soit active, obligeant au préalable à un clic dedans, ce que n'impose pas Illustrator où sa fenêtre principale est toujours active. Ce n'est pas un drame, mais c'est un peu casse-machines !…

LES GUIDES
La création des guides se fait par cliquer-déposer depuis les deux règles, comme partout ailleurs, mais pas d'accès direct à leur valeurs numériques (Illustrator donne logiquement leur valeur dans sa palette Transformation) sans être obligé de passer par le Gestionnaire de guides… On peut alors créer et modifier des guides existants, mais attention si on change une valeur numérique d'un guide, il faut taper sur la touche Entrée pour valider. Si on ferme simplement la boîte de dialogue (bouton Fermer), la nouvelle valeur n'est pas enregistrée et affectée au guide (?).

ÉPAISSEUR DES PATHS
Si vous attribuez de la transparence (aucune couleur) à un tracé ayant une épaisseur, cette information est maintenue dans les attributs de l'objet !… Étrange et déconcertant, mais cette mémorisation pourrait servir dans certaines circonstances pour revenir à un état antérieur, surtout que l'info (épaisseur du trait donc) est enregistrée dans le fichier lui même, donc mémorisée même après fermeture de celui-ci.
NB : concernant l'épaisseur des traits dans la palette éponyme, très malin et efficace sa progression logarithmique…

LES BOÎTES DE DIALOGUE
Très déroutant, les touches Entrée et Retour sont inopérantes pour fermer les boîtes de dialogue. L'utilitaire Keyboard Maestro pourra palier à cela (voir ici : https://www.affinity-forum.fr/showthread.php?tid=6504). C'est un outil incontournable pour mieux gérer son flux de travail comme pour ici avec la possibilité de créer ses propres macros/raccourcis/procédures/enchaînements d'actions et retrouver ses habitudes sous Illustrator. J'en viens même à privilégier KM pour personnaliser mes applications plutôt qu'à personnaliser les raccourcis dans chaque application : après une clean install, l'installation des logiciels et de Keyboard Maestro (avec toutes vos propres macros sauvegardées), ce dernier implémente automatiquement vos raccourcis pour tout les softs. Votre environnement de travail est maintenu.

EFFET D'INTERFACE (DISPARITION EN FADE FUCHSIA !)
Particulièrement gonflant, il y a un effet d'interface d'une (longue) seconde (un fade fuchsia) qui apparaît dans certaines conditions, et plutôt de manière aléatoire pour moi, souvent après une désélection. Je n'ai pas compris l'intérêt. A priori, ce serait lié au Gestionnaire de magnétisme (encore un et celui-là est particulièrement gratiné en nombre de fonctions dans tous les sens). Si l'on désactive tout magnétisme, l'effet disparaît… quelques fois !… Mais cela a peut-être aussi un lien avec les Assistants. Troublant !…

ESPACE DE TRAVAIL
L'application permet d'enregistrer plusieurs espaces de travail et les appeler au besoin. Par contre, AD ne génère pas un fichier de préférence par espace de travail, si simple à gérer comme sous Illustrator (Users > votre-compte > Bib > Pref > Adobe Illustrator > fr_FR > Espaces de travail > …). Si vous voulez sauvegarder TOUS vos espaces de travail, mettez de côté le fichier “com.seriflabs.affinitydesigner.plist” qui se trouve dans Users > votre-compte > Bib > Pref > ….
Si vous voulez sauvegarder UN espace de travail en particulier, et le retrouver sur une installation fraîche d'AD ou une nouvelle installation du système, il faut faire un copier-coller de blocs de code avec un simple éditeur de texte entre une sauvegarde mise de côté du fichier de préférence “com.seriflabs.affinitydesigner.plist” et le même fichier dans votre nouvelle installation ou nouveau système. Ces blocs de textes (suite de caractères sans aucun sens) sont précédés dans le code par le nom que vous avez donné aux espaces de travail.

Je vais essayer d'utiliser au maximum AD, voire me battre encore contre lui et ses défauts de jeunesse, sachant que je ne pourrais plus bien longtemps encore acquérir de bien trop onéreuses licences et me séparer alors d'Adobe, un jour ou l'autre…

Pour finir, j'ai le sentiment que les bidouilles, manips et autres “savoir-faire” que l'on aura pu développer avec l'expérience acquise sous Adobe Illustrator pourront aider à mieux et plus rapidement s'en tirer sous Affinity Designer.

Quelques liens, pour les plus nostalgiques d'entre nous…
http://www.grenier-du-mac.net/fiches/appli...cricketdraw.htm
https://guidebookgallery.org/splashes/illustrator
https://www.youtube.com/watch?v=xv3xl2B6yUs
https://www.youtube.com/watch?v=1gaCKT_Ncdk

Et un article très bien foutu :
https://www.la-wab.fr/blog/2021/10/15/pourq...ity-a-decouvrir


--------------------
MacMini M1 (12.4) 16Go • iPhone 11 Pro Max 64Go • iPadMini Wi-Fi 6ème Gén. 64Go • aTV 4K 32Go
iVacuum, parodie très inspirée (aspirée ?) du Mac Studio de 2022 !...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
bird
posté 26 May 2022, 11:56
Message #73


Macbidouilleur de bronze !
**

Groupe : Membres
Messages : 376
Inscrit : 28 May 2004
Lieu : Azerat (Dordogne)
Membre no 19 301



Je ne vais pas répondre à tous les points en détail mais en cochant les deux cases dans la barre d'outils contextuelles du haut, tu peux tracer plusieurs courbes en restant sur un seul calque. Voir la copie d'écran.

Pour la sélection des points ou nœuds, lorsque tu es avec l'outil plume, tu peux les sélectionner un par un ou plusieurs en appuyant sur la touche command (et maj si tu veux plusieurs points). Copie d'écran pour montrer.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sansnom
posté 26 May 2022, 12:13
Message #74


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 992
Inscrit : 30 Jun 2005
Lieu : Loiret
Membre no 41 715



Merci Bird pour ta première réponse. wink.gif
Pour le second point, je joins une copie d'écran ci-dessous qui illustrera mieux mon précédent propos :
si a posteriori je devais sélectionner tous les points antérieurs des deux bras et du bas du buste de la ligne du bas des personnages, je dois d'abord ouvrir toutes les hiérarchies la concernant, sélectionner TOUS les paths dans la palette Calques et faire une sélection des points dans le canvas... Pas glop !...



--------------------
MacMini M1 (12.4) 16Go • iPhone 11 Pro Max 64Go • iPadMini Wi-Fi 6ème Gén. 64Go • aTV 4K 32Go
iVacuum, parodie très inspirée (aspirée ?) du Mac Studio de 2022 !...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
bird
posté 27 May 2022, 07:17
Message #75


Macbidouilleur de bronze !
**

Groupe : Membres
Messages : 376
Inscrit : 28 May 2004
Lieu : Azerat (Dordogne)
Membre no 19 301



Bonjour,
Je viens de faire un test. J'ai conscience que ça ne correspond pas tout à fait à ce que tu cherches à faire mais ça peut être utile malgré tout.
Si tu nommes un calque que tu dupliques, tu peux aisément le sélectionner avec l'outil déplacer (flèche noire). Une fois la sélection effectuée, tu vas dans "Sélectionner identique" puis "nom" et toutes les occurrences sont sélectionnées.
Fichier joint  selection_2.png ( 496.75 Ko ) Nombre de téléchargements : 15


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sansnom
posté 27 May 2022, 08:55
Message #76


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 992
Inscrit : 30 Jun 2005
Lieu : Loiret
Membre no 41 715



Citation (bird @ 27 May 2022, 08:17) *
Bonjour, je viens de faire un test. J'ai conscience que ça ne correspond pas tout à fait à ce que tu cherches à faire mais ça peut être utile malgré tout.
Si tu nommes un calque que tu dupliques, tu peux aisément le sélectionner avec l'outil déplacer (flèche noire). Une fois la sélection effectuée, tu vas dans "Sélectionner identique" puis "nom" et toutes les occurrences sont sélectionnées.
Fichier joint  selection_2.png ( 496.75 Ko ) Nombre de téléchargements : 15
Oui, c'est bien une des conclusions à laquelle j'arrivais plus haut : dans le cas d'une illustration complexe, il faut envisager toutes les possibilités d'édition future, préparer au maximum ses éléments de base (en les nommant comme je l'indiquais)... mais tout ceci n'est pas très Feng Shui et présage de possibles pièges, avec perte de temps à la clef. Sauf erreur de ma part, si l'on doit éditer des paths contenus dans plusieurs groupes imbriqués, il faut d'abord déployer toutes les hiérarchies dans la palette Calques et sélectionner un à un tous les calques sur lesquels on envisage d'éditer les points (nœuds). Illustrator est plus souple.
Sinon, très sympa cette pochette d'œufs shootés aux amphéts : le prochain album de Jean-Michel Jarre peut-être ?... wink.gif


--------------------
MacMini M1 (12.4) 16Go • iPhone 11 Pro Max 64Go • iPadMini Wi-Fi 6ème Gén. 64Go • aTV 4K 32Go
iVacuum, parodie très inspirée (aspirée ?) du Mac Studio de 2022 !...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
bird
posté 27 May 2022, 10:17
Message #77


Macbidouilleur de bronze !
**

Groupe : Membres
Messages : 376
Inscrit : 28 May 2004
Lieu : Azerat (Dordogne)
Membre no 19 301



Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de déployer tous les groupes. Je vérifierai.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sansnom
posté 15 Jun 2022, 09:30
Message #78


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 992
Inscrit : 30 Jun 2005
Lieu : Loiret
Membre no 41 715



Juste un commentaire concernant les Modes de Fusion de calque, menu se trouvant dans la palette du même nom et implémenté dans les trois logiciels de la suite, Photo, Designer et Publisher.
La dernière option du menu se nomme Effacer et me semble être vraiment très puissante, avec une mise en œuvre efficace, pratique et permettant une édition simple, facile et interactive (live). Un moyen très productif pour générer un “trou” dans un groupe de calques (cette option “perce tout” jusqu'à la base de votre composition, quel que soit le logiciel de la suite). D'autant que le calque ainsi qualifié peut aussi recevoir des effets, comme par exemple un flou gaussien...
Avec un peu plus de recul maintenant, je commence à croire (et apprécier) que l'ergonomie mise en place par Serif pour sa gestion unifiée des calques et leurs fonctions innovantes est bien plus “maline” que celle soutenue et inchangée depuis des lustres chez Adobe...
Sinon, l'unicité des interfaces de la trilogie est un vrai plus en termes de productivité : c'est certainement aussi pourquoi les trois logiciels sont mis à jour en même temps avec les mêmes numéros de version.
Kool !... wink.gif


--------------------
MacMini M1 (12.4) 16Go • iPhone 11 Pro Max 64Go • iPadMini Wi-Fi 6ème Gén. 64Go • aTV 4K 32Go
iVacuum, parodie très inspirée (aspirée ?) du Mac Studio de 2022 !...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
bird
posté 15 Jun 2022, 10:05
Message #79


Macbidouilleur de bronze !
**

Groupe : Membres
Messages : 376
Inscrit : 28 May 2004
Lieu : Azerat (Dordogne)
Membre no 19 301



Bonjour,
L'ergonomie de chez Adobe reste inégalable pour celles et ceux qui ont fait leurs premiers pas avec leurs logiciels. C'est mon cas pour Photoshop, Illustrator et InDesign. Les autres, je ne les connais que très peu. Du coup, certains modes opératoires que l'on doit réapprendre en arrivant chez Serif déroutent et, parfois, peuvent agacer.
Récemment, j'ai été confronté à un souci que je ne suis pas parvenu à résoudre. J'ai détouré un objet sous Affinity Photo, j'ai récupéré l'ombre de cet objet (photographié sur fond blanc en studio) sur un autre calque que j'ai mis en mode produit. Du coup, si je place un autre calque sous ces deux premiers et que je lui donne une couleur, l'ombre est présente. Pas de problème.
J'enregistre l'image au format afphoto et me rends sous Affinity Publisher avec l'idée de placer cette image et ses calques sur un fond. Le calque en mode produit n'est pas pris en compte. C'est une chose que l'on fait aisément avec Photoshop et InDesign.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sansnom
posté 15 Jun 2022, 10:36
Message #80


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 992
Inscrit : 30 Jun 2005
Lieu : Loiret
Membre no 41 715



Citation (bird @ 15 Jun 2022, 11:05) *
Bonjour,
L'ergonomie de chez Adobe reste inégalable pour celles et ceux qui ont fait leurs premiers pas avec leurs logiciels. C'est mon cas pour Photoshop, Illustrator et InDesign. Les autres, je ne les connais que très peu. Du coup, certains modes opératoires que l'on doit réapprendre en arrivant chez Serif déroutent et, parfois, peuvent agacer.
Récemment, j'ai été confronté à un souci que je ne suis pas parvenu à résoudre. J'ai détouré un objet sous Affinity Photo, j'ai récupéré l'ombre de cet objet (photographié sur fond blanc en studio) sur un autre calque que j'ai mis en mode produit. Du coup, si je place un autre calque sous ces deux premiers et que je lui donne une couleur, l'ombre est présente. Pas de problème.
J'enregistre l'image au format afphoto et me rends sous Affinity Publisher avec l'idée de placer cette image et ses calques sur un fond. Le calque en mode produit n'est pas pris en compte. C'est une chose que l'on fait aisément avec Photoshop et InDesign.
Je n'ai pas réussi à reproduire ce problème. Reste la solution peu orthodoxe de copier-coller l'ombre de A-Photo dans le fichier A-Publisher pour la gérer individuellement !... Sinon, penser à passer par le panneau “Gestionnaire de resources” pour mettre à jour l'import qui doit être “lié” : Publisher ne “semble” pas faire la mise à jour automatiquement (à moins qu'il n'y ait quelque part un paramétrage ou un Assistant). Pratique, le double-clique sur l'image importée (liée) dans Publisher qui ouvre son propre éditeur.


--------------------
MacMini M1 (12.4) 16Go • iPhone 11 Pro Max 64Go • iPadMini Wi-Fi 6ème Gén. 64Go • aTV 4K 32Go
iVacuum, parodie très inspirée (aspirée ?) du Mac Studio de 2022 !...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
bird
posté 18 Jun 2022, 17:42
Message #81


Macbidouilleur de bronze !
**

Groupe : Membres
Messages : 376
Inscrit : 28 May 2004
Lieu : Azerat (Dordogne)
Membre no 19 301



Voilà quelques images pour expliquer le problème rencontré.
Sur la première, on voit le Polaroïd détouré sans ombre sur un fond.

sur cette seconde, on voit que j'ai créé un calque placé en mode produit qui me permet de récupérer l'ombre masquée précédemment.

J'enregistre au format afphoto et je l'intègre dans un document Affinity publisher avec ses calques et masques.
Le calque mis en mode produit s'affiche comme s'il était en mode normal. Les masques fonctionnent cependant.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sansnom
posté 18 Jun 2022, 20:30
Message #82


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 992
Inscrit : 30 Jun 2005
Lieu : Loiret
Membre no 41 715



Hello, je ne suis pas sûr d'avoir compris le problème. Donc, voici une compo avec des éléments similaires et une archive à télécharger contenant les fichiers source A-Photo et A-Publisher : https://www.transfernow.net/dl/20220618s7p3xdMc
En espérant que cela t'aidera... wink.gif



--------------------
MacMini M1 (12.4) 16Go • iPhone 11 Pro Max 64Go • iPadMini Wi-Fi 6ème Gén. 64Go • aTV 4K 32Go
iVacuum, parodie très inspirée (aspirée ?) du Mac Studio de 2022 !...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
bird
posté 19 Jun 2022, 09:37
Message #83


Macbidouilleur de bronze !
**

Groupe : Membres
Messages : 376
Inscrit : 28 May 2004
Lieu : Azerat (Dordogne)
Membre no 19 301



Oui mais ce n'est pas tout à fait ce que je veux dire.
J'ai fait une vidéo explicative. Je n'ai pas trop l'habitude de cela, il faudra excuser le manque de préparation et les approximations. A un moment, j'appelle masque le calque. On dira que c'est dû à la canicule, hein.

Mode de fusion produit d'un calque dans Affinity Photo non pris en compte par Affinity Publisher


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sansnom
posté 19 Jun 2022, 12:21
Message #84


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 992
Inscrit : 30 Jun 2005
Lieu : Loiret
Membre no 41 715



Une solution (à confronter aux exigences de qualité pour l'impression) en définissant les Plages de fusion, option à appliquer sur le calque “Ombre” se trouvant dans la palette du même nom, sous la petite roue crantée dans la section de gauche “Sources”.



J'imagine que tu composes ton document A-Publisher pour de l'impression, en CMYK : à voir si la qualité de l'import (image en RVB ou en CMYK) n'a pas une incidence sur le résultat final.
Sinon, il y aura peut-être des zones “blanchasses” sur la périphérie de cette ombre : je crois me souvenir d'un tuto concernant ce problème sur la chaîne YouTube d'Olivio Sarikas.

L'autre solution serait de transformer sous A-Photo le calque contenant l'ombre en Niveau de gris. Que ce calque soit en mode de fusion Normal, mais surtout que cette ombre soit constituée de pixel avec leur propre niveau de transparence (Alpha). L'import de ce fichier dans A-Publisher suffirait d'être sur un calque en Mode de fusion “Normal”, la transparence de l'ombre se “jouant” automatiquement pour un résultat impeccable !... (ci-joint une archive à télécharger avec les sources : Ici)...

Pas si mal, la petite vidéo YouTube d'explication : exercice toujours difficile !... Pas sûr que je m'y prête un jour !... wink.gif


Ce message a été modifié par sansnom - 19 Jun 2022, 13:04.


--------------------
MacMini M1 (12.4) 16Go • iPhone 11 Pro Max 64Go • iPadMini Wi-Fi 6ème Gén. 64Go • aTV 4K 32Go
iVacuum, parodie très inspirée (aspirée ?) du Mac Studio de 2022 !...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
bird
posté 20 Jun 2022, 06:42
Message #85


Macbidouilleur de bronze !
**

Groupe : Membres
Messages : 376
Inscrit : 28 May 2004
Lieu : Azerat (Dordogne)
Membre no 19 301



Bonjour,

J'ai essayé avec l'image en rvb ou en cmjn avec les deux logiciels réglés sur les mêmes profils.
Il y a une chose que je n'ai pas tentée c'est d'ajouter une étape avec le passage par Designer. Je vais voir ça tout à l'heure.
J'ai essayé hier d'utiliser la plage de fusion et ça fonctionne même si, dans mon cas, il est nécessaire de beaucoup trop jouer sur les niveaux (ou sur les courbes) pour beaucoup contraster l'ombre.
Ceci dit, tout cela est surtout pour mettre en évidence un fonctionnement moins simple qu'avec le couple Photoshop/InDesign.
J'imagine que Publisher va évoluer.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sansnom
posté 20 Jun 2022, 10:03
Message #86


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 992
Inscrit : 30 Jun 2005
Lieu : Loiret
Membre no 41 715



J'ai eu, il y a très longtemps, à gérer la fabrication de nombreux catalogues produits contenant des centaines de visuels, détourés avec une ombre portée au sol et j'ai toujours essayé de réduire au maximum les opérations. Ajouter A-Designer au flux de production ne me semble pas, au premier abord, utile, mais bon...
Une autre solution serait de créer l'ombre dans A-Publisher (voir visuel ci-dessous). On réduit alors le process avec UN détourage de l'objet dans A-Photo + UN objet vectoriel simple pour l'ombre doté d'un contour progressif dans A-Publisher.



--------------------
MacMini M1 (12.4) 16Go • iPhone 11 Pro Max 64Go • iPadMini Wi-Fi 6ème Gén. 64Go • aTV 4K 32Go
iVacuum, parodie très inspirée (aspirée ?) du Mac Studio de 2022 !...
Go to the top of the page
 
+Quote Post

3 Pages V  < 1 2 3
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



Nous sommes le : 30th June 2022 - 18:03