IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

3 Pages V   1 2 3 >  
Reply to this topicStart new topic
> Apple va investir 2,5 milliards de dollars pour faciliter l'accès à l'immobilier en Californie, Réactions à la publication du 04/11/2019
Options
Lionel
posté 4 Nov 2019, 14:28
Message #1


BIDOUILLE Guru
*****

Groupe : Admin
Messages : 54 304
Inscrit : 14 Jan 2001
Lieu : Paris
Membre no 3



Apple a annoncé avoir décidé d'investir 2,5 milliards de dollars pour aider à surmonter une crise en Californie qui provoque des difficultés de logements. Les tarifs n'ont cessé là-bas de grimper en flèche, chassant en dehors de San Francisco locataires et accédants à la propriété.

Apple se lance donc dans une nouvelle bataille sociale et se transforme un peu en état dans l'état.

Certains pourront rire du fait que la société a pendant très longtemps (et encore aujourd'hui) tout fait pour échapper à l'impôt.

[MàJ] Bernie Sanders, candidat à l'investiture démocrate pour la présidentielle américaine a déclaré:
L’annonce par Apple de son entrée dans le secteur du crédit immobilier est un effort pour détourner l’attention du fait qu’elle a contribué à créer la crise du logement en Californie. Nous ne pouvons pas compter sur les fraudeurs de l'impôt sur les sociétés pour résoudre la crise du logement en Californie.


Lien vers le billet original



--------------------
C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con
Go to the top of the page
 
+Quote Post
otto87
posté 4 Nov 2019, 15:48
Message #2


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 2 157
Inscrit : 12 Jun 2009
Membre no 137 508



Apple souffrirait des conséquences du syndrome parisien, aka claquer plus d'un smic pour habiter dans un quartier encore vivable dans plus de 30m² ou alors se taper 3 ou 4 h de transport par jour?


--------------------
Ne vous plaignez pas, pour une fois notre gouvernement nous écoute SYSTEMATIQUEMENT!!!!!!
Niveau GPGPU je bosse sur un des 500 plus gros calculateur du monde....
Mac Plus, SE 30,SI,CI,LC 1,2,3,4,imac G3, G4 Tour,imac intel, mac book 13",Dell Precision
Go to the top of the page
 
+Quote Post
malloc
posté 4 Nov 2019, 15:56
Message #3


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 836
Inscrit : 5 Sep 2004
Membre no 23 103



Citation (Lionel @ 4 Nov 2019, 14:28) *
Certains pourront rire du fait que la société a pendant très longtemps (et encore aujourd'hui) tout fait pour échapper à l'impôt.


Certainement... on attend avec impatience les analyses des macro-économistes du forum qui mélangeront allegrement marché immobilier et imposition des entreprises. On aura aussi sans doute des transpositions hâtives sur l’immobilier français et/ou le rôle de l’état vu de notre fenêtre, voire pourquoi pas des remarques sur la colle/les actionnaires/l’obsolescence programmée!

J’ai hâte!

Edit: grillé! En plus d'être brillants, ils sont rapides nos analystes...

Ce message a été modifié par malloc - 4 Nov 2019, 16:02.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Macmmouth
posté 4 Nov 2019, 16:15
Message #4


Macbidouilleur de vermeil !
****

Groupe : Membres
Messages : 955
Inscrit : 22 May 2016
Membre no 198 901



Le numérique n'était il pas un outil qui devait permettre la délocalisation, la possibilité d'habiter et de travailler n'importe où et de cesser le cercle vicieux qui consiste à s'entasser dans des lieux toujours plus encombrés, plus pollués et plus cher ?

C'est assez ironique non ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
otto87
posté 4 Nov 2019, 16:24
Message #5


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 2 157
Inscrit : 12 Jun 2009
Membre no 137 508



Citation (malloc @ 4 Nov 2019, 16:56) *
Citation (Lionel @ 4 Nov 2019, 14:28) *
Certains pourront rire du fait que la société a pendant très longtemps (et encore aujourd'hui) tout fait pour échapper à l'impôt.


Certainement... on attend avec impatience les analyses des macro-économistes du forum qui mélangeront allegrement marché immobilier et imposition des entreprises. On aura aussi sans doute des transpositions hâtives sur l’immobilier français et/ou le rôle de l’état vu de notre fenêtre, voire pourquoi pas des remarques sur la colle/les actionnaires/l’obsolescence programmée!



Citation
Apple a annoncé avoir décidé d'investir 2,5 milliards de dollars pour aider à surmonter une crise en Californie qui provoque des difficultés de logements

Le logement n'a sans doute rien avoir avec l'immobilier laugh.gif Quand on parle de gens brillant, tu t'aveugles tout seul!


Ce message a été modifié par otto87 - 4 Nov 2019, 16:25.


--------------------
Ne vous plaignez pas, pour une fois notre gouvernement nous écoute SYSTEMATIQUEMENT!!!!!!
Niveau GPGPU je bosse sur un des 500 plus gros calculateur du monde....
Mac Plus, SE 30,SI,CI,LC 1,2,3,4,imac G3, G4 Tour,imac intel, mac book 13",Dell Precision
Go to the top of the page
 
+Quote Post
cesar
posté 4 Nov 2019, 16:28
Message #6


Macbidouilleur d'argent !
***

Groupe : Membres
Messages : 700
Inscrit : 21 Apr 2001
Lieu : Ansouis
Membre no 164



Citation (Lionel @ 4 Nov 2019, 14:28) *
Apple a annoncé avoir décidé d'investir 2,5 milliards de dollars pour aider à surmonter une crise en Californie qui provoque des difficultés de logements. Les tarifs n'ont cessé là bas de grimer en flèche, chassant locataires et accédant à la propriété en dehors de San Francisco.

Apple se lance donc dans une nouvelle bataille sociale et se transforme un peu en état dans l'état.

Certains pourront rire du fait que la société a pendant très longtemps (et encore aujourd'hui) tout fait pour échapper à l'impôt.

Lien vers le billet original



bonjour je ne poste plus depuis fort longtemps mais je ne résiste pas au plaisir de vous faire un petit copié coller du texte d'un petit gars pas trop con qui fait suite à la dernière remarque du grand potentat de ce site.
C'est assez long mais surtout terriblement d'actualité.
En vous souhaitant bonne lecture

Friedrich NIETZSCHE, Humain, trop humain, I, §472
Aussi longtemps que l’Etat ou, plus exactement le gouvernement se saura commis à la tutelle d’une masse mineure et pèsera la question de savoir s’il faut, à son usage, maintenir ou éliminer la religion, il est infiniment probable qu’il se décidera toujours pour le maintien de la religion. Car la religion assure la paix de l’âme aux individus en période de frustration, de privation, de terreur, de méfiance, c’est-à-dire là même où le gouvernement se sent hors d’état de faire directement quoi que ce soit pour adoucir les souffrances morales du particulier ; qui plus est, même en cas de calamités générales, inévitables et dès l’abord irrémédiables (famines, crises monétaires, guerres), la religion garantit une attitude plus tranquille, expectative, confiante, de la masse. Partout où les fautes du gouvernement, nécessaires ou fortuites, ou bien les dangereuses conséquences d’intérêts dynastiques sautent aux yeux de l’homme clairvoyant et le disposer à la rébellion, les autres, moins éclairés, croiront voir le doigt de Dieu et se soumettront avec patience aux ordres d’en haut (notion dans laquelle se confondent d’habitude les procédés divins et humains de gouvernement) : la paix civile sera ainsi sauvegardée à l’intérieur, de même que la continuité de l’évolution. La puissance qui réside dans l’unité de sentiments du peuple, dans des opinions identiques et des buts pareils pour tous, la religion la protège et la scelle, hormis les rares cas où le clergé n’arrive pas à se mettre d’accord sur le prix avec l’autorité publique et entre en lutte avec elle. D’ordinaire, l’État saura se concilier les prêtres parce qu’il a besoin de leur art très privé et secret d’éduquer les âmes, et qu’il sait apprécier des serviteurs qui agissent en apparence et extérieurement au nom de tout autres intérêts. Sans le concours des prêtres, aucune puissance, même de nos jours, ne peut devenir « légitime » : ce qu’a bien compris Napoléon. – Ainsi, gouvernement absolu tutélaire et maintien vigilant de la religion vont nécessairement de pair. Ceci étant, on peut admettre que les personnes et les classes dirigeantes sont au fait de l’utilité que leur assure la religion, et se sentent ainsi supérieures à elle jusqu’à un certain point, puisqu’elles s’en servent comme d’un moyen : ce pourquoi la libre pensée a ici son origine. – Mais que dire, maintenant que commence à s’imposer cette conception toute différente de l’idée de gouvernement que l’on enseigne dans les Etats démocratiques ? que l’on ne voit plus rien d’autre en lui que l’instrument de la volonté du peuple, non plus un haut rapporté à un bas, mais tout bonnement une fonction de l’unique souverain, le peuple ? Ici, le gouvernement ne peut que prendre la même position que le peuple vis-à-vis de la religion ; toute diffusion des lumières devra se répercuter jusque dans ses représentants, l’utilisation et l’exploitation des impulsions et consolations religieuses à des fins politiques ne seront plus guère possibles (à moins que de puissants chefs de parti n’exercent temporairement une influence qui paraît ressembler à celle du despotisme éclairé). Mais si l’État n’a plus lui-même licence de tirer profit de la religion, ou si le peuple nourrit des opinions trop diverses sur la religion pour permettre au gouvernement, quand il prend des mesures en la matière, d’appliquer un procédé homogène et uniforme – l’issue qui se présentera nécessairement sera de traiter la religion en affaire privée et d’en laisser la responsabilité à la conscience et à la coutume de chacun en particulier. La conséquence en sera tout d’abord que le sentiment religieux paraîtra fortifié, en ce qu’éclateront alors, poussées aux extrêmes du délire, des tendances secrètes et réprimées que l’État, involontairement ou délibérément, étouffait ; on se rendra compte plus tard que la religion aura disparu sous le foisonnement des sectes, et que ce sont des dents de dragon que l’on a semées à profusion dès l’instant que l’on faisait de la religion une affaire privée. Le spectacle des conflits, la mise à nu, dans l’hostilité, de toutes les faiblesses des confessions religieuses, ne laisseront plus pour finir d’autre issue à chacun des meilleurs et des mieux doués que de faire, de l’irréligion, son affaire privée : mentalité qui l’emportera alors même dans l’esprit des gens de gouvernement et, serait-ce contre leur gré, donnera un caractère antireligieux aux mesures qu’ils prendront. Dès que l’on en sera là, les dispositions des gens encore animés de sentiments religieux, qui, auparavant adoraient dans l’État quelque chose de partiellement ou de totalement sacré, se renverseront en dispositions carrément hostiles à l’État ; ces gens seront à l’affût des mesures du gouvernement, chercheront à le paralyser, à le contrecarrer, à l’inquiéter autant qu’ils pourront, et jetteront ainsi le parti adverse, le parti irréligieux, poussé par le feu même de leur opposition, dans un enthousiasme quasi fanatique pour l’Etat ; à quoi se conjuguera l’effet d’un secret ferment, car, depuis la rupture de ces milieux avec la religion, les âmes y sentiront un vide et chercheront à se créer par leur dévouement à l’État un succédané provisoire, une sorte de bouche- trou. Après ces luttes de transition, peut-être de longue durée, la question sera enfin résolue de savoir s’il reste encore assez de force aux partis religieux pour ressusciter l’ancien état de choses et faire machine arrière : auquel cas le despotisme éclairé (peut-être moins éclairé et plus timide qu’avant) prendra inévitablement l’État en main – ou bien si les partis sans religion l’emporteront, et, compromettant pendant quelques générations la perpétuation de leurs adversaires, par l’école et l’éducation peut-on penser, finiront par la rendre impossible. Mais alors, cet enthousiasme pour l’Etat se relâchera chez eux aussi : il apparaîtra de plus en plus clairement qu’avec cette adoration religieuse, pour laquelle il est un mystère, une institution surnaturelle, se trouve en même temps ébranlé tout ce que l’on avait de vénération et de piété à son égard. Dorénavant, les individus ne verront plus que le côté par où il peut leur être utile ou nuisible, et lui livreront assaut par tous les moyens pour prendre barre sur lui. Mais cette concurrence sera bientôt trop forte, les hommes et les partis changeront trop vire, se précipiteront mutuellement au bas de la montagne, à peine parvenus au sommet, dans un désordre sauvage. A toutes les mesures qu’imposera un gouvernement manquera toute garantie de durée ; on reculera devant des entreprises auxquelles il faudrait des dizaines, des centaines d’années de croissance tranquille pour mûrir leurs fruits à point. Personne ne se sentira plus d’autre obligation envers la loi que de s’incliner devant la force qui l’aura introduite : mais aussitôt on se mettra à œuvrer pour la saper par une force nouvelle, une nouvelle majorité à constituer. Enfin – on peut l’affirmer avec certitude – la méfiance à l’endroit de tout ce qui tient au gouvernement, la révélation de ce qu’ont d’inutile et d’exténuant ces luttes haletantes, ne pourront que pousser les hommes à une résolution radicalement neuve : supprimer la notion d’État, abolir l’opposition « privé et public ». Les sociétés privées absorberont progressivement les affaires d’État : même le reste le plus coriace qui subsistera de ce vieux travail du gouvernement (cette fonction, par exemple, destinée à garantir les particuliers contre les particuliers), ce seront finalement des entrepreneurs privés qui s’en chargeront un jour. Le mépris, la décadence et la mort de l’État, l’affranchissement du particulier (je n’ai garde de dire : de l’individu) sont la conséquence de la conception démocratique de l’État ; là est sa mission. Une fois remplie sa tâche (qui, comme toutes choses humaines, comporte beaucoup de raison et beaucoup de déraison), une fois surmontées toutes les rechutes de la vieille maladie, c’est, dans le livre des Fables de l’humanité, un nouveau feuillet qui se déroulera, et on y lira toutes sortes d’histoires bizarres avec peut-être aussi quelques bons passages. – Résumons brièvement ce qui précède : l’intérêt du gouvernement dans son rôle de tutelle et l’intérêt de la religion vont si bien la main dans la main que, dès le moment où cette dernière amorce son déclin, les fondements de l’État sont ébranlés du même coup. La croyance à un ordre divin des choses politiques, à un mystère dans l’existence de l’État, est d’origine religieuse : que la religion vienne à disparaître, et l’État y perdra inévitablement son antique voile d’Isis, cessera d’inspirer la vénération. La souveraineté du peuple, vue de près, servira à dissiper aussi les derniers restes de magie et de superstition dans ce domaine de sentiments ; la démocratie moderne sera la forme historique de la décadence de l’État. – La perspective résultant de cette décadence certaine n’est pourtant pas catastrophique sous tous les rapports : le bon sens et l’égoïsme des hommes sont, de toutes leurs qualités, les mieux développées ; quand l’État ne répondra plus aux exigences de ces forces, ce n’est pas le chaos qui lui succédera le moins du monde, mais une invention plus efficace encore que ne l’était l’État arrivera à triompher de celui-ci. Nombreuses sont les forces d’organisation que l’humanité a déjà vues dépérir – par exemple celle de la communauté de race, qui fut pendant des millénaires beaucoup plus puissante que celle de la famille, qui disposait même du pouvoir et de l’organisation bien avant que la famille ne fût constituée. Nous voyons nous-mêmes pâlir et s’affaiblir un peu plus chaque jour la grande idée du droit et du pouvoir familiaux, qui exerça jadis sa domination sur toute l’étendue du monde romain. C’est ainsi qu’une génération future verra l’État lui aussi perdre toute importance – idée à laquelle beaucoup de contemporains ne sauraient guère penser sans crainte et sans horreur. Certes, travailler à la propagation et à la réalisation de cette idée est déjà autre chose : il faut nourrir une opinion fort prétentieuse de sa raison et ne guère comprendre l’histoire qu’à demi pour mettre d’ores et déjà la main à la charrue – alors que personne ne saurait encore nous montrer les graines qu’il s’agira de semer ensuite sur le terrain labouré. Faisons donc confiance « au bon sens et à l’égoïsme des hommes » pour laisser subsister l’État encore un bon bout de temps et parer aux tentatives destructrices de certains, trop zélés et trop pressés de leur demi-savoir !


--------------------
Proverbe Serbe :
Notre passé est horrible notre présent invivable
Heureusement que nous n'avons pas d'avenir (le chat )
Go to the top of the page
 
+Quote Post
maxjean2
posté 4 Nov 2019, 16:58
Message #7


Adepte de Macbidouille
*

Groupe : Membres
Messages : 167
Inscrit : 28 Oct 2006
Membre no 71 564



Citation (cesar @ 4 Nov 2019, 16:28) *
Citation (Lionel @ 4 Nov 2019, 14:28) *
Apple a annoncé avoir décidé d'investir 2,5 milliards de dollars pour aider à surmonter une crise en Californie qui provoque des difficultés de logements. Les tarifs n'ont cessé là bas de grimer en flèche, chassant locataires et accédant à la propriété en dehors de San Francisco.

Apple se lance donc dans une nouvelle bataille sociale et se transforme un peu en état dans l'état.

Certains pourront rire du fait que la société a pendant très longtemps (et encore aujourd'hui) tout fait pour échapper à l'impôt.

Lien vers le billet original



bonjour je ne poste plus depuis fort longtemps mais je ne résiste pas au plaisir de vous faire un petit copié coller du texte d'un petit gars pas trop con qui fait suite à la dernière remarque du grand potentat de ce site.
C'est assez long mais surtout terriblement d'actualité.
En vous souhaitant bonne lecture

Friedrich NIETZSCHE, Humain, trop humain, I, §472
Aussi longtemps que l’Etat ou, plus exactement le gouvernement se saura commis à la tutelle d’une masse mineure et pèsera la question de savoir s’il faut, à son usage, maintenir ou éliminer la religion, il est infiniment probable qu’il se décidera toujours pour le maintien de la religion.

Bla bla bla


Bla bla bla

La religion est utile à ceux qui ont peur de redevenir poussière , à ceux qui espèrent retrouver un être aimé ou aux gouvernement autocratique qui veulent assoir des lois sans avoir besoin de police pour les faire respecter


--------------------
Apple GS, Mac+, LC, 6200/75, 5500/275, 1400CS, G4 Silver, PowerBook G4 12", iMac 2.4 24", MBP 2.4 17", iPodTouch, iPad 3G, iPad2, iPad 5, iPad Pro 12,9, iPhone4S, 5C, 5S, XR.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
malloc
posté 4 Nov 2019, 17:23
Message #8


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 836
Inscrit : 5 Sep 2004
Membre no 23 103



Citation (otto87 @ 4 Nov 2019, 16:24) *
Citation (malloc @ 4 Nov 2019, 16:56) *
Citation (Lionel @ 4 Nov 2019, 14:28) *
Certains pourront rire du fait que la société a pendant très longtemps (et encore aujourd'hui) tout fait pour échapper à l'impôt.


Certainement... on attend avec impatience les analyses des macro-économistes du forum qui mélangeront allegrement marché immobilier et imposition des entreprises. On aura aussi sans doute des transpositions hâtives sur l’immobilier français et/ou le rôle de l’état vu de notre fenêtre, voire pourquoi pas des remarques sur la colle/les actionnaires/l’obsolescence programmée!



Citation
Apple a annoncé avoir décidé d'investir 2,5 milliards de dollars pour aider à surmonter une crise en Californie qui provoque des difficultés de logements

Le logement n'a sans doute rien avoir avec l'immobilier laugh.gif Quand on parle de gens brillant, tu t'aveugles tout seul!


Tu aurais lu un mot de plus dans mon post, juste un mot, et tu aurais évité d'ajouter au hors-sujet prévisible une réponse auto-satisfaite...

Ce message a été modifié par malloc - 4 Nov 2019, 17:29.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Rocou
posté 4 Nov 2019, 17:24
Message #9


Adepte de Macbidouille
*

Groupe : Membres
Messages : 227
Inscrit : 5 Mar 2003
Lieu : Bordeaux
Membre no 6 528



Notons que la Californie est un des Etats US qui a le code de l'urbanisme le plus fourni. Des interdictions à n'en plus finir, des normes à faire pâlir nos propres promoteurs, des taxes innombrables, des classements patrimoniaux arbitraires, etc. C'est pire qu'en France, c'est dire...
Pas besoin de "millards" pour sortir de la crise de l'immobilier, il suffit de libérer le foncier. Il y a des millions d'hectares de désert inconstructibles. A chaque délivrance de permis, il faut arroser de pots-de-vin politiques et associations prétendument écologistes.
Le résultat est que tout ce qui arrive malgré tout à sortir de terre, devient épouvantablement cher.

Ce message a été modifié par Rocou - 4 Nov 2019, 18:03.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
cesar
posté 4 Nov 2019, 17:26
Message #10


Macbidouilleur d'argent !
***

Groupe : Membres
Messages : 700
Inscrit : 21 Apr 2001
Lieu : Ansouis
Membre no 164



Citation (maxjean2 @ 4 Nov 2019, 16:58) *
Citation (cesar @ 4 Nov 2019, 16:28) *
Citation (Lionel @ 4 Nov 2019, 14:28) *
Apple a annoncé avoir décidé d'investir 2,5 milliards de dollars pour aider à surmonter une crise en Californie qui provoque des difficultés de logements. Les tarifs n'ont cessé là bas de grimer en flèche, chassant locataires et accédant à la propriété en dehors de San Francisco.

Apple se lance donc dans une nouvelle bataille sociale et se transforme un peu en état dans l'état.

Certains pourront rire du fait que la société a pendant très longtemps (et encore aujourd'hui) tout fait pour échapper à l'impôt.

Lien vers le billet original



bonjour je ne poste plus depuis fort longtemps mais je ne résiste pas au plaisir de vous faire un petit copié coller du texte d'un petit gars pas trop con qui fait suite à la dernière remarque du grand potentat de ce site.
C'est assez long mais surtout terriblement d'actualité.
En vous souhaitant bonne lecture

Friedrich NIETZSCHE, Humain, trop humain, I, §472
Aussi longtemps que l’Etat ou, plus exactement le gouvernement se saura commis à la tutelle d’une masse mineure et pèsera la question de savoir s’il faut, à son usage, maintenir ou éliminer la religion, il est infiniment probable qu’il se décidera toujours pour le maintien de la religion.

Bla bla bla


Bla bla bla

La religion est utile à ceux qui ont peur de redevenir poussière , à ceux qui espèrent retrouver un être aimé ou aux gouvernement autocratique qui veulent assoir des lois sans avoir besoin de police pour les faire respecter


Le sujet du texte est, pour ceux qui ne se suffisent pas d'un "bla bla bla ",d'une analyse sur la fin des Etats au sens ou on les comprend aujourd'hui, à la montée des grandes corporations qui tendent a remplacer ces derniers et au retour des féodalités. Quand on ne prend pas la peine de lire, on peut ne pas prendre la peine d'écrire un commentaire lapidaire type gna gna gna (le gna gna gna remplaçant le mépris non argumenté que l'on a pour quelque chose).


--------------------
Proverbe Serbe :
Notre passé est horrible notre présent invivable
Heureusement que nous n'avons pas d'avenir (le chat )
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sansnom
posté 4 Nov 2019, 17:55
Message #11


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 860
Inscrit : 30 Jun 2005
Lieu : Loiret
Membre no 41 715



Citation (cesar @ 4 Nov 2019, 17:26) *
“Le sujet du texte est, pour ceux qui ne se suffisent pas d'un "bla bla bla ",d'une analyse sur la fin des Etats au sens ou on les comprend aujourd'hui, à la montée des grandes corporations qui tendent a remplacer ces derniers et au retour des féodalités.”
...j'ai un mal de chien à imaginer le contraire et c'est bien ce qui me fait le plus peur : un retour au clanisme, aux territoires, aux guerres pour les ressources basiques, aux famines et aux conflits de territoires/sous-sols. Et aucun indicateur à l'horizon pour invalider cette propension !... Si ce n'est des peuples qui semblent en avoir plus que marre actuellement.
Pour en revenir au problème du logement, je suis ahuri de l'inaction des gouvernements face à ce danger qui ne nous épargnera pas tous : comment peut-on laisser les gens dans la rue et dans le plus grand dénuement sur aucun toit !... C'est incompréhensible et dégueulasse.
Ensuite, que la firme américaine se préoccupe du sujet, j'avoue ne pas saisir ici la profondeur de cette vaste blague (par définition, elle n'en à rien à battre des pôvres cons qui ont du mal à se loger, ici ou ailleurs)... Doit y avoir un retour sur investissement quelque part, ce n'est pas possible autrement (ou une stratégie de com' à la con) !...

Donc, rien de nouveau à l'ouest, tout roule, on ne change rien !... mad.gif


--------------------
iMac 5K 2017 (10.14.6) VESA i5 3.5GHz SSD Apple 256Go RAM 2x8Go+2x16Go • iPhone 11 Pro Max 64Go • iPad Wi-Fi 32Go • aTV 4K 32Go
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Lionel
posté 4 Nov 2019, 17:56
Message #12


BIDOUILLE Guru
*****

Groupe : Admin
Messages : 54 304
Inscrit : 14 Jan 2001
Lieu : Paris
Membre no 3



Citation (cesar @ 4 Nov 2019, 17:26) *
Le sujet du texte est, pour ceux qui ne se suffisent pas d'un "bla bla bla ",d'une analyse sur la fin des Etats au sens ou on les comprend aujourd'hui, à la montée des grandes corporations qui tendent a remplacer ces derniers et au retour des féodalités. Quand on ne prend pas la peine de lire, on peut ne pas prendre la peine d'écrire un commentaire lapidaire type gna gna gna (le gna gna gna remplaçant le mépris non argumenté que l'on a pour quelque chose).

On est pas dans un retour à la féodalité, ou tout du moins pas la peine d'aller aussi loin. On est dans un retour au début de la révolution industrielle américaine où les patrons fournissaient tous les aspects de la vie de leurs employés pour mieux les contrôler.
Tu es payé par la société X qui te loge et te fait payer un loyer, tu achètes à la boutique X... L'argent est en cycle fermé et revient toujours à X.


--------------------
C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con
Go to the top of the page
 
+Quote Post
nono44
posté 4 Nov 2019, 18:04
Message #13


Macbidouilleur d'argent !
***

Groupe : Membres
Messages : 806
Inscrit : 27 May 2003
Lieu : dpt 92
Membre no 7 801



Citation (otto87 @ 4 Nov 2019, 16:24) *
Citation (malloc @ 4 Nov 2019, 16:56) *
Citation (Lionel @ 4 Nov 2019, 14:28) *
Certains pourront rire du fait que la société a pendant très longtemps (et encore aujourd'hui) tout fait pour échapper à l'impôt.


Certainement... on attend avec impatience les analyses des macro-économistes du forum qui mélangeront allegrement marché immobilier et imposition des entreprises. On aura aussi sans doute des transpositions hâtives sur l’immobilier français et/ou le rôle de l’état vu de notre fenêtre, voire pourquoi pas des remarques sur la colle/les actionnaires/l’obsolescence programmée!



Citation
Apple a annoncé avoir décidé d'investir 2,5 milliards de dollars pour aider à surmonter une crise en Californie qui provoque des difficultés de logements

Le logement n'a sans doute rien avoir avec l'immobilier laugh.gif Quand on parle de gens brillant, tu t'aveugles tout seul!


Donc c'est quoi le rapport entre le marché de l'immobilier en Californie devenu inaccessible qui oblige Apple a devoir aider ses collaborateurs à les maintenir aux abords de son siège social et le principe de tour de passe en matière de fiscalité qu'apple pratique pour payer peu malgré ses revenus très confortables.

j'ai hâte de comprendre le lien entre les 2....


Go to the top of the page
 
+Quote Post
tournicotti
posté 4 Nov 2019, 18:07
Message #14


Nouveau Membre


Groupe : Membres
Messages : 29
Inscrit : 28 Nov 2003
Membre no 12 037



Citation (Lionel @ 4 Nov 2019, 18:56) *
Citation (cesar @ 4 Nov 2019, 17:26) *
Le sujet du texte est, pour ceux qui ne se suffisent pas d'un "bla bla bla ",d'une analyse sur la fin des Etats au sens ou on les comprend aujourd'hui, à la montée des grandes corporations qui tendent a remplacer ces derniers et au retour des féodalités. Quand on ne prend pas la peine de lire, on peut ne pas prendre la peine d'écrire un commentaire lapidaire type gna gna gna (le gna gna gna remplaçant le mépris non argumenté que l'on a pour quelque chose).

On est pas dans un retour à la féodalité, ou tout du moins pas la peine d'aller aussi loin. On est dans un retour au début de la révolution industrielle américaine où les patrons fournissaient tous les aspects de la vie de leurs employés pour mieux les contrôler.
Tu es payé par la société X qui te loge et te fait payer un loyer, tu achètes à la boutique X... L'argent est en cycle fermé et revient toujours à X.


Tu as raison, il suffit de voir les anciennes cités industrielles et minières dans le nord.
C'est plus un retour vers le paternalisme, je vous emploie, je m'occupe de votre logement, du travail pour votre conjoint(e), de l'éducation de vos enfants.
C'est pas tout noir, tout blanc… certains patrons ont été minables et d'autres ont fait avancer les choses.

Ce message a été modifié par tournicotti - 4 Nov 2019, 18:07.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sansnom
posté 4 Nov 2019, 18:08
Message #15


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 860
Inscrit : 30 Jun 2005
Lieu : Loiret
Membre no 41 715



Citation (Lionel @ 4 Nov 2019, 17:56) *
“Tu es payé par la société X qui te loge et te fait payer un loyer, tu achètes à la boutique X... L'argent est en cycle fermé et revient toujours à X.”
Moi, je trouve que c'est quand même vachement bien foutu cet'histoire !... wink.gif

Vais me trouver une p'tite grotte pour finir les quelques vieux jours qui me restent !...
Avec le Haut Débit, quand même !...
Ça va pas être simple à dénicher !...

Mais d'ici à ce que toutes les grottes soient déjà occupées !... mad.gif


--------------------
iMac 5K 2017 (10.14.6) VESA i5 3.5GHz SSD Apple 256Go RAM 2x8Go+2x16Go • iPhone 11 Pro Max 64Go • iPad Wi-Fi 32Go • aTV 4K 32Go
Go to the top of the page
 
+Quote Post
X_Gebo
posté 4 Nov 2019, 18:11
Message #16


Macbidouilleur de vermeil !
****

Groupe : Membres
Messages : 855
Inscrit : 2 Aug 2011
Lieu : Montpellier
Membre no 169 375



Citation (Lionel @ 4 Nov 2019, 17:56) *
Citation (cesar @ 4 Nov 2019, 17:26) *
Le sujet du texte est, pour ceux qui ne se suffisent pas d'un "bla bla bla ",d'une analyse sur la fin des Etats au sens ou on les comprend aujourd'hui, à la montée des grandes corporations qui tendent a remplacer ces derniers et au retour des féodalités. Quand on ne prend pas la peine de lire, on peut ne pas prendre la peine d'écrire un commentaire lapidaire type gna gna gna (le gna gna gna remplaçant le mépris non argumenté que l'on a pour quelque chose).

On est pas dans un retour à la féodalité, ou tout du moins pas la peine d'aller aussi loin. On est dans un retour au début de la révolution industrielle américaine où les patrons fournissaient tous les aspects de la vie de leurs employés pour mieux les contrôler.
Tu es payé par la société X qui te loge et te fait payer un loyer, tu achètes à la boutique X... L'argent est en cycle fermé et revient toujours à X.

Il n'a pas été nécessaire d'attendre la révolution américaine pour que des grands patrons paternalistes développent des cités de ce genre... Certaines n'étaient d'ailleurs pas inintéressantes par leur aspect sincère et désintéressé, d'autres encore plus anciennes. wink.gif

Ce message a été modifié par X_Gebo - 4 Nov 2019, 18:20.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
cesar
posté 4 Nov 2019, 18:20
Message #17


Macbidouilleur d'argent !
***

Groupe : Membres
Messages : 700
Inscrit : 21 Apr 2001
Lieu : Ansouis
Membre no 164



Citation (Lionel @ 4 Nov 2019, 17:56) *
Citation (cesar @ 4 Nov 2019, 17:26) *
Le sujet du texte est, pour ceux qui ne se suffisent pas d'un "bla bla bla ",d'une analyse sur la fin des Etats au sens ou on les comprend aujourd'hui, à la montée des grandes corporations qui tendent a remplacer ces derniers et au retour des féodalités. Quand on ne prend pas la peine de lire, on peut ne pas prendre la peine d'écrire un commentaire lapidaire type gna gna gna (le gna gna gna remplaçant le mépris non argumenté que l'on a pour quelque chose).

On est pas dans un retour à la féodalité, ou tout du moins pas la peine d'aller aussi loin. On est dans un retour au début de la révolution industrielle américaine où les patrons fournissaient tous les aspects de la vie de leurs employés pour mieux les contrôler.
Tu es payé par la société X qui te loge et te fait payer un loyer, tu achètes à la boutique X... L'argent est en cycle fermé et revient toujours à X.

C'est a peu près la définition du système politique de la féodalité avec des grands seigneurs qui n’obéissent plus au roi (ou l'Etat dans le cas présent), battent monnaie..

Pour la révolution industrielle les entreprises étaient soumises à l'Etat, le groupe rockefeller par exemple c'est vu démantelé car trop gros, assistera-t-on au démembrement d'Apple Google et consort ?

Bref c'est aussi intéressant (à mes yeux tout du moins) de s’apercevoir ce que certains par la seule force de l'analyse ont pu d'anticiper très à l'avance (voir aussi Tocqueville c'est carrément effrayant)


--------------------
Proverbe Serbe :
Notre passé est horrible notre présent invivable
Heureusement que nous n'avons pas d'avenir (le chat )
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Rocou
posté 4 Nov 2019, 18:20
Message #18


Adepte de Macbidouille
*

Groupe : Membres
Messages : 227
Inscrit : 5 Mar 2003
Lieu : Bordeaux
Membre no 6 528



QUOTE (Lionel @ 4 Nov 2019, 17:56) *
Tu es payé par la société X qui te loge et te fait payer un loyer, tu achètes à la boutique X... L'argent est en cycle fermé et revient toujours à X.


L'argent n'est qu'un outil pour les échanges. Quand on fait un échange c'est que l'on estime que celui-ci nous est profitable, sinon on échange pas.
Il est résulte un enrichissement de part et d'autre.

Quand un ouvrier achète une voiture à monsieur Ford, il ne devient pas pauvre en se débarrassant de son argent, il obtient une voiture. L'ouvrier estime que la voiture vaut davantage que l'argent versé. De son côté, Monsieur Ford estime que l'argent reçu vaut plus que la voiture.
L'ouvrier se sert de sa voiture pour ses déplacements et monsieur Ford, se sert de l'argent pour investir.

"L'argent en cycle fermé" est une phrase qui n'a pas de sens. L'argent évolue toujours en circuit fermé. Ce circuit est plus ou moins important. (A ce propos, préférer les "circuits courts", c'est privilégier toujours les mêmes)
Quand on se nourrit, que l'on s'habille, que l'on se loge, on se fiche de savoir à qui va l'argent. Ce qui est important c'est d'avoir le choix et l'on va vers celui qui offre le meilleur rapport qualité/prix. Si c'est toujours X, alors c'est que X est le meilleur.
Ce qui est grave c'est quand X empêche la concurrence d'émerger par la force. Car il n' pas besoin d'innover, peut augmenter ses prix comme il veut, etc. (SNCF, France Telecom, Trabant, SNCM etc.)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
kenzo05000
posté 4 Nov 2019, 18:31
Message #19


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 661
Inscrit : 16 Dec 2004
Lieu : neuilly plaisance
Membre no 28 949



Citation (Lionel @ 4 Nov 2019, 17:56) *
Citation (cesar @ 4 Nov 2019, 17:26) *
Le sujet du texte est, pour ceux qui ne se suffisent pas d'un "bla bla bla ",d'une analyse sur la fin des Etats au sens ou on les comprend aujourd'hui, à la montée des grandes corporations qui tendent a remplacer ces derniers et au retour des féodalités. Quand on ne prend pas la peine de lire, on peut ne pas prendre la peine d'écrire un commentaire lapidaire type gna gna gna (le gna gna gna remplaçant le mépris non argumenté que l'on a pour quelque chose).

On est pas dans un retour à la féodalité, ou tout du moins pas la peine d'aller aussi loin. On est dans un retour au début de la révolution industrielle américaine où les patrons fournissaient tous les aspects de la vie de leurs employés pour mieux les contrôler.
Tu es payé par la société X qui te loge et te fait payer un loyer, tu achètes à la boutique X... L'argent est en cycle fermé et revient toujours à X.


Paternalisme industriel, avec entre autre les cités ouvrières.

Donc un retour en arrière dans un sens.


--------------------
* Mac Pro 2009 bi processeur flashé 5.1 Cinema Display 30 pouces 20 giga de ram sous 10.14
* Plasma Fujitsu 42 pouces
* Cinema Display 30 pouces (cherche alim)
* Hp Officejet 6600
* Hp Laserjet P1102
* Hp Color Laserjet Pro M252DW
* Quicksilver gonflé a bloc 10.4 et 10.5
* Macbook Core2Duo 6.1
* I Phone 4S blanc 64 go
* Xiaomi Mi Max 3 64 go
Go to the top of the page
 
+Quote Post
g4hd
posté 4 Nov 2019, 18:58
Message #20


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 8 259
Inscrit : 9 Nov 2001
Lieu : Et vive Didier Raoult
Membre no 1 255



J'ai essayé de lire le gros pavé chié par cesar.

Il est évidemment fort intéressant, ce texte.
En pratique, cesar, je te suggère de travailler un tout petit peu… et je te suivrai alors dans ta démonstration.

Voilà : il s'agit de suivre la lecture (à voix haute ? c'est pas idiot !) et marquer les ponctuations par un saut et un renvoi à la ligne.
Quand il s'agit d'un thème qui varie du paragraphe précédent, tu sautes une ligne.

Par avance, merci.
jap.gif


--------------------
MacPro Trashcan quad 32 Go 1To Big Sur - Eizo 27" et Nec - Promise R6 6To - OKI C711 - Canoscan 9000 - ScanSnap s1300i - Adobe CC -> suite Affinity.
iPad pro 2020 12"9 cellular 500 Go, iPhone 8plus 64 Go, iWatch 6.
♥️ Qobuz, du vrai bon son en streaming, ça existe et c'est français, soyons fiers !
🚲 Vanmoof S3, je l'attends depuis 3 mois !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Xuros
posté 4 Nov 2019, 19:00
Message #21


Macbidouilleur de vermeil !
****

Groupe : Membres
Messages : 1 318
Inscrit : 7 Nov 2004
Lieu : Los Angeles, CA
Membre no 26 518



Citation (kenzo05000 @ 4 Nov 2019, 09:31) *
Citation (Lionel @ 4 Nov 2019, 17:56) *
Citation (cesar @ 4 Nov 2019, 17:26) *
Le sujet du texte est, pour ceux qui ne se suffisent pas d'un "bla bla bla ",d'une analyse sur la fin des Etats au sens ou on les comprend aujourd'hui, à la montée des grandes corporations qui tendent a remplacer ces derniers et au retour des féodalités. Quand on ne prend pas la peine de lire, on peut ne pas prendre la peine d'écrire un commentaire lapidaire type gna gna gna (le gna gna gna remplaçant le mépris non argumenté que l'on a pour quelque chose).

On est pas dans un retour à la féodalité, ou tout du moins pas la peine d'aller aussi loin. On est dans un retour au début de la révolution industrielle américaine où les patrons fournissaient tous les aspects de la vie de leurs employés pour mieux les contrôler.
Tu es payé par la société X qui te loge et te fait payer un loyer, tu achètes à la boutique X... L'argent est en cycle fermé et revient toujours à X.


Paternalisme industriel, avec entre autre les cités ouvrières.

Donc un retour en arrière dans un sens.

Vous mélangez tout - Les 2.5 milliards promis par Apple ne sont pas pour leur employés spécifiquement - mais pour la Californie en general


--------------------
MacBook Pro 2018 / iPhone
Go to the top of the page
 
+Quote Post
GIJoe
posté 4 Nov 2019, 19:05
Message #22


Ti plamb di maté
*****

Groupe : Membres
Messages : 2 119
Inscrit : 14 Feb 2005
Lieu : Dijon, Cassis, Moutarde et Gaule Romaine
Membre no 33 110



Interprété par Eddy Mitchell (1966)


...
Rien n'est à toi
Tu ne vaux pas un seul centime
Tout appartient à la Société Anonyme
Rien n'est à toi
Tu ne vaux pas un seul centime
Tout appartient à la Société Anonyme

Afin d'augmenter son standing
Un jour la Société
A fait construire
Près du building
Une belle cité
Et l'on t'a dit d'autorité:
"Voici l'appartement
Pour le paiement tout est réglé
On vous aidera vingt ans"

Rien n'est à toi
Tu ne vaux pas un seul centime
Tout appartient à la Société Anonyme
Rien n'est à toi
Tu ne vaux pas un seul centime
Tout appartient à la Société Anonyme

...


wink.gif


--------------------
iMac 27" i5 12 Go 1 To mid 2011 OSX 10.13.6 / iPone 6S 128 Go iOs 14. mod A1688 / PM G4 1,[email protected],4 GD 1,25G Ram aTi9000 *TIGER !
iMac400DV 512M Ram *TIGER / PM 8500 200MHz 144M Ram DD 8G/4G/.SCSI.*9.2.1/ PM 6100 66MHz ..Old man. / Ethernet + FreeBox Pop Fibre FTTH..Galaxy Tab 10.1 GT-P7510 Ice Cream Sandwich 4.0.4
Membre du club des AIPBP (Anciens Inscrits Pas Beaucoup de Posts) Voir la liste
Go to the top of the page
 
+Quote Post
kwak-kwak
posté 4 Nov 2019, 19:58
Message #23


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 510
Inscrit : 28 Jan 2010
Membre no 149 363



Pour mettre les choses dans le contexte, dans la Bay Area on ne trouve rien à acheter pour moins de 1 million de dollars. L'ensemble des bâtiments sont vendus aux "enchères" (au plus offrant), il ne faut pas espérer obtenir un bien si on n'a joute pas "petit" bonus de 20 à 40% par rapport au prix affiché. A San Francisco, le seuil de pauvreté pour un ménage de 4 personnes est à 117'400$ par an. (24'000€ en France). A la location il faut compter 2700 à 3500$/mois pour une chambre et 3500 à 5000$/mois pour un studio.

Georges Lucas a construit des "HLM" à l'extérieur de la ville pour les retraités les moins aisés... Pour pouvoir y accéder il faut tout de même justifier plus de 100'000$ de revenu par an...

Les gens refusent de plus en plus d'emménager dans la Bay Area car le coût de la vie est bien trop cher : ça devient très problématique pour les grands groupes.

Ce message a été modifié par kwak-kwak - 4 Nov 2019, 22:20.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
chombier
posté 4 Nov 2019, 20:05
Message #24


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 6 445
Inscrit : 20 Mar 2003
Membre no 6 765



Citation (Xuros @ 4 Nov 2019, 19:00) *
Vous mélangez tout - Les 2.5 milliards promis par Apple ne sont pas pour leur employés spécifiquement - mais pour la Californie en general

Un peu comme s'ils payaient des impôts réellement dus au moins quelque-part ? blink.gif laugh.gif

Un petit coup de com' et hop, Apple va sauver la Californie... biggrin.gif


--------------------
késtananafout' (:
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Fafnir
posté 4 Nov 2019, 20:33
Message #25


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 733
Inscrit : 21 Jan 2010
Lieu : Vancouver BC
Membre no 149 008



Apple n'a qu'à s'installer en Irlande, de préférence à cheval sur la frontière avec l'Ulster en négociant avec les divers gouvernements intéressé un statut spécial pour créer une métropolis qui démontre que notre époque n'est pas ce qu'en dit Michel Sardou.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
SartMatt
posté 4 Nov 2019, 20:44
Message #26


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Rédacteurs
Messages : 31 954
Inscrit : 15 Nov 2005
Membre no 49 996



Citation (Rocou @ 4 Nov 2019, 18:24) *
Pas besoin de "millards" pour sortir de la crise de l'immobilier, il suffit de libérer le foncier. Il y a des millions d'hectares de désert inconstructibles.
Grande idée en effet, vu l'état actuel de la planète, que de vouloir construire dans les déserts. Aidons les américains à rejoindre les émirats au classement de la plus grosse consommation d'énergie par habitant rolleyes.gif


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
vlady
posté 4 Nov 2019, 20:45
Message #27


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 2 248
Inscrit : 26 Jun 2010
Lieu : Paris
Membre no 155 873



Citation (malloc @ 4 Nov 2019, 15:56) *
Citation (Lionel @ 4 Nov 2019, 14:28) *
Certains pourront rire du fait que la société a pendant très longtemps (et encore aujourd'hui) tout fait pour échapper à l'impôt.


Certainement... on attend avec impatience les analyses des macro-économistes du forum qui mélangeront allegrement marché immobilier et imposition des entreprises. On aura aussi sans doute des transpositions hâtives sur l’immobilier français et/ou le rôle de l’état vu de notre fenêtre, voire pourquoi pas des remarques sur la colle/les actionnaires/l’obsolescence programmée!

J’ai hâte!

Edit: grillé! En plus d'être brillants, ils sont rapides nos analystes...


Merci pour cette éructation verbale puante de condescendance ! thumb.gif

Ce message a été modifié par vlady - 4 Nov 2019, 20:45.


--------------------
Dell Precision 3640 i7-10700K/32GB, Ubuntu 20.04, écran Eizo EV2736W, Casque Sony WH-1000XM4, Mac Pro late 2013 Xeon Quad 3.7GHz/16GB, Mac Book Air 11" 1.6GHz/4GB, (explosé par le batterie qui a gonflé), iPhone 6s 64GB
Go to the top of the page
 
+Quote Post
csrdb
posté 4 Nov 2019, 20:47
Message #28


Nouveau Membre


Groupe : Membres
Messages : 10
Inscrit : 8 Sep 2006
Membre no 67 561



Citation (Lionel @ 4 Nov 2019, 15:28) *
Apple a annoncé avoir décidé d'investir 2,5 milliards de dollars pour aider à surmonter une crise en Californie qui provoque des difficultés de logements. Les tarifs n'ont cessé là bas de grimer en flèche, chassant locataires et accédant à la propriété en dehors de San Francisco.

Apple se lance donc dans une nouvelle bataille sociale et se transforme un peu en état dans l'état.

Certains pourront rire du fait que la société a pendant très longtemps (et encore aujourd'hui) tout fait pour échapper à l'impôt.

Lien vers le billet original


Moi j'ai acheté une petite maison de 150 M2 à Menlo Park (tout prés de Palo Alto et de Stanford pour ceux qui connaissent) en 1990 pour 280 000 $ et l'immobilier était déjà exorbitant dans la Silicon Valley à l'époque. Après être rentré en France en 1998, je l'ai mise en location. Mon locataire actuel veut l'acheter et m'en offre 1,5 M$ ... ! J'hésite ... elle vaudra sans doute 1,7 M$ l'année prochaine !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Xuros
posté 4 Nov 2019, 21:04
Message #29


Macbidouilleur de vermeil !
****

Groupe : Membres
Messages : 1 318
Inscrit : 7 Nov 2004
Lieu : Los Angeles, CA
Membre no 26 518



Citation (SartMatt @ 4 Nov 2019, 11:44) *
Citation (Rocou @ 4 Nov 2019, 18:24) *
Pas besoin de "millards" pour sortir de la crise de l'immobilier, il suffit de libérer le foncier. Il y a des millions d'hectares de désert inconstructibles.
Grande idée en effet, vu l'état actuel de la planète, que de vouloir construire dans les déserts. Aidons les américains à rejoindre les émirats au classement de la plus grosse consommation d'énergie par habitant rolleyes.gif

En l'occurence en Californie il n'y pas vraiment le choix - surtout en Californie du Sud.


--------------------
MacBook Pro 2018 / iPhone
Go to the top of the page
 
+Quote Post
chombier
posté 4 Nov 2019, 21:10
Message #30


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 6 445
Inscrit : 20 Mar 2003
Membre no 6 765



Citation (csrdb @ 4 Nov 2019, 20:47) *
Citation (Lionel @ 4 Nov 2019, 15:28) *
Apple a annoncé avoir décidé d'investir 2,5 milliards de dollars pour aider à surmonter une crise en Californie qui provoque des difficultés de logements. Les tarifs n'ont cessé là bas de grimer en flèche, chassant locataires et accédant à la propriété en dehors de San Francisco.

Apple se lance donc dans une nouvelle bataille sociale et se transforme un peu en état dans l'état.

Certains pourront rire du fait que la société a pendant très longtemps (et encore aujourd'hui) tout fait pour échapper à l'impôt.

Lien vers le billet original


Moi j'ai acheté une petite maison de 150 M2 à Menlo Park (tout prés de Palo Alto et de Stanford pour ceux qui connaissent) en 1990 pour 280 000 $ et l'immobilier était déjà exorbitant dans la Silicon Valley à l'époque. Après être rentré en France en 1998, je l'ai mise en location. Mon locataire actuel veut l'acheter et m'en offre 1,5 M$ ... ! J'hésite ... elle vaudra sans doute 1,7 M$ l'année prochaine !

Si ce n'est pas indiscret, tu la loues combien par mois ?

Un ex collègue, qui est parti vivre là-bas pour un salaire annuel de $160,000, ne s'en sort pas.


--------------------
késtananafout' (:
Go to the top of the page
 
+Quote Post

3 Pages V   1 2 3 >
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



Nous sommes le : 28th November 2020 - 11:49