IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Apple voudrait mettre fin à son Apple Music Festival, Réactions à la publication du 05/09/2017
Options
Lionel
posté 5 Sep 2017, 06:16
Message #1


BIDOUILLE Guru
*****

Groupe : Admin
Messages : 49 592
Inscrit : 14 Jan 2001
Lieu : Paris
Membre no 3



En 2007, Apple avait lancé son iTunes Festival (devenu depuis Apple Music Festival). Il s'agit d'une série de concerts qui ont déjà attiré en 10 ans nombre de grandes stars et groupes.
On apprend maintenant que la société aurait décidé de mettre fin à ce format d'événement annuel.
Elle préfèrerait maintenant proposer régulièrement au cours de l'année des concerts plutôt que de les regrouper ainsi, au début sur un mois, puis ensuite sur 10 jours.

Tout comme l'Apple Expo (abandonnée il y a 10 ans), l'Apple Music Festival est un faire-valoir qui a eu une raison d'être à une époque mais ne convient probablement plus aux ambitions commerciales de la société maintenant.

Apple préfèrera certainement investir dans d'autres formats comme par exemple des concerts réguliers proposés en direct aux abonnés Apple Music, un moyen comme un autre (et plutôt simple) de proposer des contenus exclusifs à ses clients.

Lien vers le billet original



--------------------
C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con
Go to the top of the page
 
+Quote Post
DefKing
posté 5 Sep 2017, 07:39
Message #2


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 5 361
Inscrit : 5 Oct 2005
Membre no 47 298



Encore des sous en moins pour nos musicos qui vont pouvoir continuer à pleurer misère.


--------------------
Performa 6400, G4 AGP, iMac G5 20", iMac 21,5 core i3 et iBook G4 14".
Go to the top of the page
 
+Quote Post
3x7
posté 5 Sep 2017, 07:45
Message #3


Macbidouilleur de bronze !
**

Groupe : Membres
Messages : 357
Inscrit : 9 Sep 2001
Lieu : Vive les cigales !
Membre no 764



Dommage…

Je demeure nostalgique de cette époque ou nous avions des Keynotes à Paris, des rencontres de tout bord, des découvertes de bons (et moins bons) produits, etc. etc.
(soupir)
Ca a l'air déjà si loin (pensez-donc, ca remonte au premier iPhone ^ ^)


--------------------
Unix, PC, et surtout du Mac
• MBP rétina 2012 - i7 2,3ghz - 8 go ram (soudée, :-/) SSD 256+JetDrive256 (20e mac)
• iMac27 2011 - i7 3,4ghz - Radeon 6970 2go - 32 go / 1to Carte vidéo échangée en 2013…
MacBook Pro 13", iPhone 5-64go iPad 2 64go
Stockage externe RAID Drobo 5 baies x2

Et par ordre chronologique, j'ai eu depuis 1989 :
Macintosh Plus 68000 8Mhz boosté à 4mo (fallait couper un composant pour qu'il reconnaisse plus de 2,5 mo) / Macintosh LC 68020 16Mhz / Mac IIci 68040 25Mhz (+ carte accélératrice à 50mhz) / Powerbook 165c 68030 33Mhz / Powerbook 5300 603e-100Mhz / Powerbook 1400c 603e-133Mhz / PowerMac 7600 120Mhz / PowerMac 8600 250Mhz / PowerMac 9600 350Mhz / PowerMac G3 desktop 350Mhz / iMac G3-400Mhz / iBook G3-300Mhz / PowerMac G4-400 (overclock 500Mhz!) / PowerMac G4 bi-500mhz / PowerMac G4 bi-833Mhz / PowerMac G4 bi 1,25ghz / PowerMac G5 bi 1,8Ghz / PowerMac G5 bi 2 Ghz / MacbookPro 15 core duo 1,8Ghz / MacbookPro 15 Core2duo 2,4Ghz / MacbookPro 13 Core2duo 2,4Ghz / iMac 27 pouces i7 3,4Ghz / MacBookPro rétina 2012
Go to the top of the page
 
+Quote Post
_Panta
posté 5 Sep 2017, 09:09
Message #4


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 5 014
Inscrit : 24 Dec 2006
Lieu : "Over The Rainbow"
Membre no 76 401



Encore un de ces nombreux festivals sans intérêt, Londonien de surcroit.
En 30 ans on est passé de 10 festivals annuels à près d'un millier rien que dans l'hexagone. Merci qui ? Merci Apple qui a accéléré la mutation après avoir phagocyter la distribution et tuer le modele économique du disque en tant qu'album, il parait que les artistes ne peuvent plus gagner de pognons que sur scene.


--------------------
- Macbook Pro TouchBar 15.4" - 512GB/core i7@2,7Ghz
- MBP 17" mid-2010 core i5 <== VENDU !
- Macbook Air 13,3" core i5 - iMac 27" core i5 - iPhone7@128GB

“I don’t need a hard disk in my computer if I can get to the server faster… carrying around these non-connected computers is byzantine by comparison.” – Steve Jobs, late chairman of Apple (1997)[
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Lionel
posté 5 Sep 2017, 09:23
Message #5


BIDOUILLE Guru
*****

Groupe : Admin
Messages : 49 592
Inscrit : 14 Jan 2001
Lieu : Paris
Membre no 3



Citation (_Panta @ 5 Sep 2017, 10:09) *
Encore un de ces nombreux festivals sans intérêt, Londonien de surcroit.
En 30 ans on est passé de 10 festivals annuels à près d'un millier rien que dans l'hexagone. Merci qui ? Merci Apple qui a accéléré la mutation après avoir phagocyter la distribution et tuer le modele économique du disque en tant qu'album, il parait que les artistes ne peuvent plus gagner de pognons que sur scene.

En France, les collectivités ou plutôt les élus aiment les festivals qui les mettent en avant et promouvaient leurs circonscriptions. Résultats, ces évènements bénéficient de subventions publiques ce qui explique leur multiplication.


--------------------
C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con
Go to the top of the page
 
+Quote Post
No6
posté 5 Sep 2017, 11:24
Message #6


Oui ?
*****

Groupe : Membres
Messages : 3 759
Inscrit : 24 Jun 2003
Lieu : BZH
Membre no 8 224



Apple et les Festivals...
C'est une histoire qui remonte à S.Wozniak, non ??
https://en.wikipedia.org/wiki/US_Festival
A l'époque il existait une sorte de lien entre la culture Geek naissante et la musique funk, pop, rock....
Ce qui est bien moins évident aujourd'hui, je me demande quelle sera la programmation musicale(?) du Steve Jobs Theater (Apple Park) qq1 à une idée ?


--------------------
"Je sais que vous croyez comprendre ce que vous pensez que j'ai dit, mais je ne suis pas sûr que vous réalisiez que ce que vous avez entendu n'est pas ce que je pense."
(Alan Greenspan)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Lionel
posté 5 Sep 2017, 11:28
Message #7


BIDOUILLE Guru
*****

Groupe : Admin
Messages : 49 592
Inscrit : 14 Jan 2001
Lieu : Paris
Membre no 3



Le lien dont tu parles avait un nom, et fut le péché mignon de Steve Jobs (qui a probablement aidé à tomber malade), le LSD. Il en a usé et abusé et était très en vogue dans les festivals de musique aussi à une époque.


--------------------
C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con
Go to the top of the page
 
+Quote Post
El Bacho
posté 5 Sep 2017, 13:08
Message #8


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 4 894
Inscrit : 24 Apr 2003
Lieu : Depuis chez lui
Membre no 7 276



Citation (_Panta @ 5 Sep 2017, 10:09) *
En 30 ans on est passé de 10 festivals annuels à près d'un millier rien que dans l'hexagone. Merci qui ? Merci Apple qui a accéléré la mutation après avoir phagocyter la distribution et tuer le modele économique du disque en tant qu'album, il parait que les artistes ne peuvent plus gagner de pognons que sur scene.


Les majors ont très bien réussi toutes seules à tuer le modèle économique du disque en tant qu'album. Elles s'y sont accrochées beaucoup trop longtemps, sans voir les tendances qui émergeaient (Napster première version), et elles ont tenté pendant bien trop longtemps de fourguer des offres commerciales dont personne ne voulait (services incompatibles les uns avec les autres, modèle de DRM hyper-contraignant, etc.).

Et puis, bon, ça me fait marrer de lire que ça ne serait que maintenant que les artistes ne peuvent plus gagner de pognon que sur scène. Parce que, bon, à part les très gros vendeurs, personne ne vivait de ses propres ventes de disques. Le système est ainsi fait qu'un artiste ou un groupe touche des avances sur son prochain disque, une somme déjà convenue, mais qu'ensuite, le compte du disque ne sort jamais du rouge, grâce à des méthodes assez douteuses. Même quand un artiste vendait correctement, le label avait toujours des dépenses (du style promo) qui étaient affectées sur ce compte et le laissaient avec un solde négatif. Du coup, les musiciens vivaient uniquement sur ces avances (plus les droits mécaniques d'auteur, compositeur ou interprète, qui font partie du statut, mais qui représentent moins). Ensuite, qu'ils vendent 1 000 ou 50 000 exemplaires du disque ne changeait pas grand chose, ça assurait juste une éventuelle reconduction du contrat, et donc des avances pour le disque suivant. Et c'est le label qui se remplissait dans la pratique les poches.

Le plus grotesque, c'est qu'à la limite, quand un disque commençait à décoller, un groupe pouvait partir en tournée, mais c'était dans la pratique une tournée de promo, à la demande de la maison de disques, qui s'avérait déficitaire, et même pas grâce à des astuces comptables du label, ça les mettait dans des situations financièrement difficiles. Ainsi, Pink Floyd s'est plus ou moins séparé suite à des histoires de cet ordre. Le groupe gagnait pour le coup assez bien sa vie avec ses ventes de disques, mais ils avaient perdu du fric avec la tournée Animals, ils avaient besoin d'un album assez vite, et ils ont donc accepté d'être pratiquement sous les ordres de Roger Waters (alors que c'était plus démocratique jusque-là), parce que c'était le seul à avoir tout un concept d'album bien avancé (d'ailleurs, deux concepts), là où les autres n'avaient rien écrit en deux ans, ce qui a donné The Wall.
Ensuite, quand ils sont partis en tournée pour soutenir les ventes de l'album, il n'y a eu que cinq villes et une trentaine de concerts, et le seul musicien qui a gagné de l'argent dessus, c'était Rick Wright. Il avait été dans la pratique viré du groupe au début des séances, il était revenu comme "invité" donc il était payé au cachet, là où les trois autres étaient toujours associés et ont été confrontés à des dettes, suite au coût de la mise en scène et de la part que les artistes touchaient par rapport aux promoteurs.
Ça, ça n'est qu'un exemple parmi des dizaines d'autres des bizarreries d'un système auquel on trouve maintenant plein de qualités.

tl;dr Hé, faut pas déconner...


--------------------
« Ayez confiance, je sais ce que je fais. »
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ypos
posté 5 Sep 2017, 13:18
Message #9


Macbidouilleur de vermeil !
****

Groupe : Membres
Messages : 950
Inscrit : 31 Dec 2007
Membre no 103 888



Citation (_Panta @ 5 Sep 2017, 10:09) *
il parait que les artistes ne peuvent plus gagner de pognons que sur scene.

Ça a toujours été le cas. Sauf pour certaines exceptions.


--------------------
iMac 27" i5
Mac Mini 2,26 GHz
iPhone 5
iPad Mini 2
Go to the top of the page
 
+Quote Post
iAPX
posté 5 Sep 2017, 13:31
Message #10


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 6 937
Inscrit : 4 Jan 2006
Lieu : Montréal
Membre no 52 877



Pour rebondir sur ce qu'à fort justement écrit @El Bacho, je recommande le film "Kill your friend", qui est une tuerie par rapport à l'industrie musicale, et pas mal juste!

Une si belle industrie smile.gif


--------------------
Un Mac de 2011 (dont la touche "e" dysfonctionne), un iPhone de 2015, ça sera tout merci :)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
_Panta
posté 5 Sep 2017, 14:15
Message #11


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 5 014
Inscrit : 24 Dec 2006
Lieu : "Over The Rainbow"
Membre no 76 401



Citation (ypos @ 5 Sep 2017, 14:18) *
Citation (_Panta @ 5 Sep 2017, 10:09) *
il parait que les artistes ne peuvent plus gagner de pognons que sur scene.

Ça a toujours été le cas. Sauf pour certaines exceptions.

Non, c'est totalement incorrecte, dans ma jeunesse il se vendait plusieurs millions d'album par artiste et ils n'étaient pas encore des forcats de la scene et du show case privée à droit TV pour vendre leur soupe. Y avais les Carpentier et 1 chaine unique pour ça, et le lundi matin totu le monde avec son 45tours au minimun, si ce n'est le 33. Des artistes de variétés ont crées des fortunes dans les années 70's, moins que les producteur certes, mais ça va quand même, rien à voir avec les royalties actuels de leur vente numérique.
Les places de concerts sont passé entre temps de 10 francs à plusieurs centaines d'euros.
Dans les années 80 et 90's je mettais pas mal d'argent dans l'achat de disques, une dizaine par mois. Maintenant je ne me rappel même plus quel est le dernier et quand je l'ai acheté.

Mais je parle d'un temps ....

Ce message a été modifié par _Panta - 5 Sep 2017, 14:19.


--------------------
- Macbook Pro TouchBar 15.4" - 512GB/core i7@2,7Ghz
- MBP 17" mid-2010 core i5 <== VENDU !
- Macbook Air 13,3" core i5 - iMac 27" core i5 - iPhone7@128GB

“I don’t need a hard disk in my computer if I can get to the server faster… carrying around these non-connected computers is byzantine by comparison.” – Steve Jobs, late chairman of Apple (1997)[
Go to the top of the page
 
+Quote Post
El Bacho
posté 5 Sep 2017, 14:35
Message #12


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 4 894
Inscrit : 24 Apr 2003
Lieu : Depuis chez lui
Membre no 7 276



...qui n'a existe que dans ton imagination.

C'est Roger McGuinn, le leader et guitariste des Bords, qui a témoigné devant le Congrès il y a une quinzaine d'années qu'il n'avait jamais touché quoi que ce soit de son label pour les ventes de "Mr. Tambourine Man", un morceau qui a été numéro un mondial en 1965, figuré dans des dizaines de compilations ou BO de film, été diffusé des centaines de milliers de fois à la radio.

Il y avait certes peut-être une petite dizaine de chanteurs français qui vendaient beaucoup de disques et qui avaient un bon contrat. Mais à côté de ça, que de gens payés bien moins que ce que leur célébrité laissait deviner. Une bonne part des artistes qui passaient chez les Carpentier, ils avaient aussi des managers comme Paul Lederman, qui leur faisaient signer des contrats douteux, que les artistes n'allaient pas étudier avant qu'il ne soit trop tard.
En Angleterre ou aux USA, ça n'était guère mieux, avec des gens comme Don Arden, Allen Klein ou Morris Levy. Les Rolling Stones ont fini les années 60 sans un sou en poche (Bill Wyman avait apparemment 900 livres sur son compte en banque à la fin 1969). C'est leur deuxième manager qui a tout raflé s'est débrouillé pour conserver au passage les droits sur leurs enregistrements années 60.
Autre exemple : Johnny touchait des clopinettes sur ses ventes de disques. Ce qui faisait qu'il restait chez Polygram puis Universal, c'est que le patron lui faisait plein de faveurs : son yacht ou sa villa étaient à réparer, l'autre sortait le carnet de chèques. Un jour, son beau-père a étudié les comptes, et il s'est rendu compte que ce genre de largesses était possible parce que Johnny était payé bien en dessous de ce à quoi il pouvait prétendre.


--------------------
« Ayez confiance, je sais ce que je fais. »
Go to the top of the page
 
+Quote Post
iAPX
posté 5 Sep 2017, 14:40
Message #13


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 6 937
Inscrit : 4 Jan 2006
Lieu : Montréal
Membre no 52 877



@El Bacho et il faut se souvenir qu'il a été renvoyé comme un salarié de base (qu'il était techniquement!), du jour au lendemain, quand les ventes n'étaient plus assez bonne. De la grande classe, les majors!


--------------------
Un Mac de 2011 (dont la touche "e" dysfonctionne), un iPhone de 2015, ça sera tout merci :)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
_Panta
posté 5 Sep 2017, 14:42
Message #14


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 5 014
Inscrit : 24 Dec 2006
Lieu : "Over The Rainbow"
Membre no 76 401



Les interpretes n'ont jamais rien gagné. Ce n'est pas les cas des auteurs-compositeurs.


--------------------
- Macbook Pro TouchBar 15.4" - 512GB/core i7@2,7Ghz
- MBP 17" mid-2010 core i5 <== VENDU !
- Macbook Air 13,3" core i5 - iMac 27" core i5 - iPhone7@128GB

“I don’t need a hard disk in my computer if I can get to the server faster… carrying around these non-connected computers is byzantine by comparison.” – Steve Jobs, late chairman of Apple (1997)[
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Sardequin
posté 5 Sep 2017, 15:11
Message #15


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 5 680
Inscrit : 3 Oct 2004
Lieu : Venelles (Bouches du Rhône)
Membre no 24 606



Juste en passant : le correcteur automatique a encore frappé en transformant Byrds ? Et Mr Tambourine Man n’est pas un titre de de Roger McGuinn (et encore moins des Byrds), mais de Bob Dylan. Donc si quelqu’un a touché des royalties c’est Dylan ! Après, si McGuinn s’est faite entuber par son label, c’est une autre histoire !


--------------------

Mai 2011 : MacBook Pro 13’ 2,3 Ghz Intel Core i5 - OS X 10.11.6 - 8Go mémoire vive // 2012 iPhone 4S - iOS9.3.5 16Go // Avril 2014 - APN Fujifilm X20.

…alors toi le gars « honnête » tu achetais des vieux vinyles usagé
Go to the top of the page
 
+Quote Post
_Panta
posté 5 Sep 2017, 15:27
Message #16


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 5 014
Inscrit : 24 Dec 2006
Lieu : "Over The Rainbow"
Membre no 76 401



c'est bien pour ça que je répondais que les interprètes de toute manière ne gagnent que des clopinettes, quelqu'un comme Johnny a rien écrit et il en est de même dans le cadre de la reprise de Dylan par les Byrds

"L'artiste-interprete" est un salarié.
https://www.legavox.fr/blog/maitre-vanessa-...erprete-712.htm


Ce message a été modifié par _Panta - 5 Sep 2017, 16:11.


--------------------
- Macbook Pro TouchBar 15.4" - 512GB/core i7@2,7Ghz
- MBP 17" mid-2010 core i5 <== VENDU !
- Macbook Air 13,3" core i5 - iMac 27" core i5 - iPhone7@128GB

“I don’t need a hard disk in my computer if I can get to the server faster… carrying around these non-connected computers is byzantine by comparison.” – Steve Jobs, late chairman of Apple (1997)[
Go to the top of the page
 
+Quote Post
El Bacho
posté 5 Sep 2017, 16:15
Message #17


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 4 894
Inscrit : 24 Apr 2003
Lieu : Depuis chez lui
Membre no 7 276



A la radio américaine, seuls les auteurs-compositeurs touchent des royalties. Mais on parle d'albums qui ont été disques d'or à leur époque, et sur lesquels les artistes interprètes sont censés toucher une part des recettes, comme prévu par leur contrat. Or, c'est justement la magouille du système que de faire en sorte que ces recettes prévues en tant qu'interprète ne soient que théoriques.

Pour les Byrds, ça a été aussi source de tensions au sein du groupe. Gene Clark avait écrit plusieurs chansons sur l'album dont le titre qui était aussi en face B du 45 tours de "Mr. Tambourine Man". Au bout de quelques mois, les autres avaient gagné quelque chose dans les 4 000 dollars chacun et devaient encore prendre les transports en commun. Gene Clark avait gagné 45 000 dollars et s'était payé un coupé MG.

Et pourtant, c'est Roger McGuinn qui est responsable de l'arrangement et de la partie de guitare qui sont essentiels pour l'enregistrement, c'est David Crosby qui savait assurer les harmonies vocales. "Mr. Tambourine Man" est peut-être un mauvais exemple, parce que ce sont surtout des musiciens de studio qui jouent sur les deux faces (le label ne voulait pas prendre trop de risque pour un premier 45 tours), mais on parle bien d'un vrai groupe avec une ligne artistique, pas d'un boys band monté par un producteur. Et le groupe, pendant sa grande période (deux numéros un mondiaux) n'a jamais touché plus en tant que chanteurs et musiciens que ce que Columbia leur versait comme avances pour les enregistrements.
C'est peut-être un peu le signe que le système était déjà vicié à ce moment-là, non ? Et en France, c'était pareil.

Il y a eu énormément de fric dans l'industrie du disque dans les années 70 ou 80. Quelques artistes en ont touché une partie, mais le plus gros, et de très loin, c'était dans la poche des labels. Il y avait des magouilles à n'en plus finir, et plein de types ont été spoliés par le système.
Ensuite, dans les années 90, les labels ont mis le paquet sur les albums. Mais on parle d'albums à 140 francs de l'époque, où il y avait deux ou trois titres potables, avec un prix justifié par l'heure de remplissage qu'il y avait à côté de ces trois titres. Les labels avaient en effet un produit "insécable". Si on voulait le titre qu'on avait entendu à la radio, ou avoir un morceau de l'artiste qui passait en tournée le lendemain dans la ville, il n'y avait plus de single, il fallait acheter l'album à plein tarif.
Et quand le MP3 est arrivé et que les gens ont pu récupérer, d'abord illégalement puis légalement, le titre qui les intéressait sur le disque, les majors ont été incapables pendant longtemps de s'adapter, parce qu'elles ne connaissaient plus que cette seule stratégie de vente. Du coup, c'était le piratage qui était responsable de tous leurs malheurs. Il leur a fallu des années pour trouver d'autres modèles économiques viables. J'ai vu le krach d'assez près (mais pas de l'intérieur), je peux dire que ça a été violent quand les gens des labels ont dû changer de train de vie...


--------------------
« Ayez confiance, je sais ce que je fais. »
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Sardequin
posté 5 Sep 2017, 16:42
Message #18


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 5 680
Inscrit : 3 Oct 2004
Lieu : Venelles (Bouches du Rhône)
Membre no 24 606



Je ne suis pas un spécialiste, mais je crois savoir pour l’avoir lu ici ou là que ce système d’avance est quasi général dans le domaine de la musique (ou l’a été) ! Rare sont les artistes à avoir pu échapper à ce fonctionnement, très peu sont même « propriétaires » de leurs masters, ce qui fait que certains ne peuvent même pas rééditer les albums plus anciens ! C’est au bon vouloir du Label ! Ce qui explique la bataille entre Prince et son Label (pour n’en citer qu’un) !


--------------------

Mai 2011 : MacBook Pro 13’ 2,3 Ghz Intel Core i5 - OS X 10.11.6 - 8Go mémoire vive // 2012 iPhone 4S - iOS9.3.5 16Go // Avril 2014 - APN Fujifilm X20.

…alors toi le gars « honnête » tu achetais des vieux vinyles usagé
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Hebus
posté 5 Sep 2017, 17:02
Message #19


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 3 062
Inscrit : 24 Sep 2015
Membre no 196 570



Citation (DefKing @ 5 Sep 2017, 08:39) *
Encore des sous en moins pour nos musicos qui vont pouvoir continuer à pleurer misère.


Le débat ci dessus donne un éclairage intéressant à ta réaction épidermique

Merci El Bacho
Go to the top of the page
 
+Quote Post
iAPX
posté 5 Sep 2017, 18:35
Message #20


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 6 937
Inscrit : 4 Jan 2006
Lieu : Montréal
Membre no 52 877



Citation (El Bacho @ 5 Sep 2017, 11:15) *
...
Il leur a fallu des années pour trouver d'autres modèles économiques viables. J'ai vu le krach d'assez près (mais pas de l'intérieur), je peux dire que ça a été violent quand les gens des labels ont dû changer de train de vie...

Et pour avoir un aperçu de leur train de vie: le film "Kill your friend"

Et j'ai connu ça, dans les radios.


--------------------
Un Mac de 2011 (dont la touche "e" dysfonctionne), un iPhone de 2015, ça sera tout merci :)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
baron
posté 5 Sep 2017, 20:34
Message #21


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Modérateurs
Messages : 10 636
Inscrit : 22 Jul 2004
Lieu : Louvain-la-Neuve (Gaule Gelbique)
Membre no 21 291



Citation (iAPX @ 5 Sep 2017, 14:31) *
Pour rebondir sur ce qu'à fort justement écrit @El Bacho, je recommande le film "Kill your friend", qui est une tuerie par rapport à l'industrie musicale, et pas mal juste! […]

Citation (iAPX @ 5 Sep 2017, 19:35) *
Et pour avoir un aperçu de leur train de vie: le film "Kill your friend" […]
      rolleyes.gif

biggrin.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
chombier
posté 5 Sep 2017, 20:57
Message #22


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 5 708
Inscrit : 20 Mar 2003
Membre no 6 765



Citation (baron @ 5 Sep 2017, 21:34) *
Citation (iAPX @ 5 Sep 2017, 14:31) *
Pour rebondir sur ce qu'à fort justement écrit @El Bacho, je recommande le film "Kill your friend", qui est une tuerie par rapport à l'industrie musicale, et pas mal juste! […]

Citation (iAPX @ 5 Sep 2017, 19:35) *
Et pour avoir un aperçu de leur train de vie: le film "Kill your friend" […]
      rolleyes.gif

biggrin.gif

J'ai récemment revu le film Phantom of the Paradise, je le recommande.
C'est un très bon aperçu du train de vie d'un artiste. biggrin.gif


--------------------
késtananafout' (:
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



Nous sommes le : 23rd September 2017 - 15:50