IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> AMD va faire aussi graver des processeurs chez TSMC, Réactions à la publication du 14/01/2013
Options
Lionel
posté 14 Jan 2013, 00:05
Message #1


BIDOUILLE Guru
*****

Groupe : Admin
Messages : 46 819
Inscrit : 14 Jan 2001
Lieu : Paris
Membre no 3



Durant l'un de ses nombreux plans de restructuration, AMD a fait naître une nouvelle entité appelée The Global Foundrie, dans laquelle ont été versées toutes les ressources matérielles et intellectuelles de fabrication de puces, AMD gardant la main sur le design de ses processeurs. Historiquement, The Global Foundries a toujours gravé tous les processeurs d'AMD, seules les puces graphiques l'étant chez un tiers, TSMC.
Hélas pour AMD, cette entité n'arrive toujours pas à maîtriser les procédés de gravure sous les 32 nm, ce qui lui coûte d'importantes parts de marché sur les processeurs embarqués qui pourraient consommer moins, un point capital.


Pour la première fois de son histoire, AMD est en train de faire tester chez TSMC la gravure en 28 nm de ses processeurs APU. Il est probable qu'à terme TSMC en produise au moins une partie, les puces à la plus basse consommation qui sont devenues cruciales en pleine mutation des ordinateurs portables vers les Ultrabooks.


On commence à assister au tout début d'un phénomène prévu par l'industrie, la contraction du nombre de fabricants de puces à la demande. Les difficultés liées au gain du moindre nanomètre sont tellement importantes et nécessitent tellement de ressources humaines et industrielles que les plus faibles ne survivront pas aux prochaines années. Intel, très concerné car en pointe en ce domaine, l'avait prédit et il est probable que d'ici 5 à 7 ans il ne reste plus que deux ou trois fabricants de puces indépendants en plus d'Intel, qui n'accepte de fabriquer que des puces sans concurrence avec ses produits.
Par Lionel


--------------------
C'est parce que la vitesse de la lumière est plus grande que celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Fabz
posté 14 Jan 2013, 04:23
Message #2


Macbidouilleur de vermeil !
****

Groupe : Membres
Messages : 1 336
Inscrit : 29 Aug 2006
Lieu : un pti' coin sympa...
Membre no 66 860



J'espère vraiment qu'AMD va reprendre le dessus. Pendant la période des Core 2 j'ai préféré Intel mais depuis, les tarifs des i7 sont bien trop élevé en plus de la finesse de gravure censé améliorer les coûts... confused5.gif

De plus AMD possède une excellente branche de GPU (pour ne pas dire la meilleurs à mes yeux), leurs APU sont excellent...

Soyez fort !


--------------------
Macbook pro 13" fin 2009, El Capitan - PC Artisanal 2009, Windows 10 - Serveur Artisanal 2011, FreeNAS 9 - Serveur Synology DS414, DSM 6
Go to the top of the page
 
+Quote Post
chevy
posté 14 Jan 2013, 13:05
Message #3


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 2 879
Inscrit : 4 Apr 2003
Membre no 6 986



Citation (Lionel @ 14 Jan 2013, 01:05) *
Durant l'un de ses nombreux plans de restructuration, AMD a fait naître une nouvelle entité appelée The Global Foundrie, dans laquelle ont été versées toutes les ressources matérielles et intellectuelles de fabrication de puces, AMD gardant la main sur le design de ses processeurs. Historiquement, The Global Foundries a toujours gravé tous les processeurs d'AMD, seules les puces graphiques l'étant chez un tiers, TSMC.
Hélas pour AMD, cette entité n'arrive toujours pas à maîtriser les procédés de gravure sous les 32 nm, ce qui lui coûte d'importantes parts de marché sur les processeurs embarqués qui pourraient consommer moins, un point capital.


Pour la première fois de son histoire, AMD est en train de faire tester chez TSMC la gravure en 28 nm de ses processeurs APU. Il est probable qu'à terme TSMC en produise au moins une partie, les puces à la plus basse consommation qui sont devenues cruciales en pleine mutation des ordinateurs portables vers les Ultrabooks.


On commence à assister au tout début d'un phénomène prévu par l'industrie, la contraction du nombre de fabricants de puces à la demande. Les difficultés liées au gain du moindre nanomètre sont tellement importantes et nécessitent tellement de ressources humaines et industrielles que les plus faibles ne survivront pas aux prochaines années. Intel, très concerné car en pointe en ce domaine, l'avait prédit et il est probable que d'ici 5 à 7 ans il ne reste plus que deux ou trois fabricants de puces indépendants en plus d'Intel, qui n'accepte de fabriquer que des puces sans concurrence avec ses produits.
Par Lionel


C'est probablement vrai pour les technologies les plus fines. Mais il y a un gros business avec des technologies qui évoluent dans d'autres directions (haute tension, faible bruit, radiation hard) et qui permettent de garder des marges raisonables tout en limitant les investissements matériels. Sans compter l'arrivée des chinois continentaux dans les technologies matures de gros volume.


--------------------
MacBook Pro 13", mi-2009, 2.26 GHz C2D, 8 GB, 9400M, SSD, 10.8.2
iMac 24", fin-2006, 10.7
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



Nous sommes le : 9th December 2016 - 04:52