IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

3 Pages V  < 1 2 3  
Reply to this topicStart new topic
> Uber: Un bug logiciel serait responsable de la mort du piéton, Réactions à la publication du 09/05/2018
Options
Sgt.Pepper
posté 9 May 2018, 15:05
Message #61


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 3 490
Inscrit : 10 Feb 2011
Membre no 164 526



Citation (yponomeute @ 9 May 2018, 16:03) *
Citation (SartMatt @ 9 May 2018, 15:13) *
Un cycliste qui surgit sur la trajectoire d'un avion de ligne, ça n'existe pas.

Et les soucoupes volantes qui surgissent de nulle part quand on survole la Cordillère des Andes, tu y as pensé ?

Tu t'approches dangereusement du Point Complot Pixelux.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yponomeute
posté 9 May 2018, 15:09
Message #62


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 4 728
Inscrit : 26 Jan 2011
Lieu : Pollachius virens
Membre no 164 083



Citation (Sgt.Pepper @ 9 May 2018, 16:05) *
Citation (yponomeute @ 9 May 2018, 16:03) *
Citation (SartMatt @ 9 May 2018, 15:13) *
Un cycliste qui surgit sur la trajectoire d'un avion de ligne, ça n'existe pas.

Et les soucoupes volantes qui surgissent de nulle part quand on survole la Cordillère des Andes, tu y as pensé ?

Tu t'approches dangereusement du Point Complot Pixelux.

C'est comme le bon point lorsque l'on fait un sans faute à la dictée ?




--------------------
MBP 2017 15" avec clavier pourri et touchbar inutile
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Macmmouth
posté 9 May 2018, 15:35
Message #63


Macbidouilleur d'argent !
***

Groupe : Membres
Messages : 664
Inscrit : 22 May 2016
Membre no 198 901



Citation (amike @ 9 May 2018, 14:34) *
Aux pessimistes : voyez le transports par avion...


Non seulement il y a un pilote dans l'acion, mais il y a même un copilote et ils sont tous les deux hautement qualifiés.

Le pilote automatique d'un avion n'a rien de comparable avec le projet de la voiture autonome.

C'est une aide au pilotage qui ne peut se passer de vrais pilotes.
Avec des temps de reprise de contrôle qui n'ont rien à voir avec ce qui serait nécessaire dans une voiture.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
bwaje
posté 9 May 2018, 15:48
Message #64


Macbidouilleur de vermeil !
****

Groupe : Membres
Messages : 821
Inscrit : 27 May 2003
Lieu : Paname city
Membre no 7 800



Citation (SartMatt @ 9 May 2018, 14:13) *
Mais même si la règlementation technique est commune dans l'UE, il y a des petites différences au niveau du code de la route, mais aussi et surtout au niveau des habitudes de circulation, aussi bien des véhicules que des piétons et cyclistes. Et donc, une situation peut être courante dans un pays alors qu'elle ne survient quasiment jamais dans un autre. Du coup, un système autonome testé et validé en Allemagne pourrait faire un massacre une fois mis sur les routes italiennes, parce que des tas de cas n'auront jamais été rencontrés.


Pour moi c'est exactement l'inverse qui se passerait : Là ou la circulation routière est la moins scrupuleuse du code de la route, la conduite autonome sera d'autant plus sure. En prenant à l'extrême, l'exemple de pays ou il y a absence quasi-totale de panneaux de circulation et de respect de ces mêmes panneaux, on aura une conduite beaucoup moins accidentogène. A l'inverse, le conducteur suédois moyen se comportant déjà comme une voiture autonome, ça ne changera pas grand chose.

Citation (marc_os @ 9 May 2018, 14:59) *
Citation (SartMatt @ 9 May 2018, 15:13) *
Et même si le pilotage d'un avion est une tâche plus compliquée que la conduite d'une voiture, il est sans doute plus facile d'automatiser le pilotage d'un avion, car c'est une tâche beaucoup moins dépendante de l'environnement. Un cycliste qui surgit sur la trajectoire d'un avion de ligne, ça n'existe pas.

Un cycliste non, bien que... tant que l'avion n'a pas décollé on pourrait imaginer un cycliste égaré sur la piste, mais des oies sauvages et des oiseaux, si. D'ailleurs certains aéroports utilisent des rapaces pour faire fuir les volatiles indésirables. tongue.gif
Par contre, l'avion ne va pas tenter d'éviter ces oies sauvages, car il est conçu de telle manière à ne pas crasher dans le cas de telles rencontres du 4ème type. cool.gif

Aujourd'hui il ya plus dangereux pour les avions de lignes : les drones !
Et quand Uber va sortir ces avions autonomes, Amazon ses drones livreurs, il va falloir revoir de fond en comble les couloirs aériens...


--------------------
Mac Mini core i5 SSD + Hackintosh Probook 6460b + Powermac G4 Digital Audio @1.8 Ghz à vendre + IPad2 + iPhone 8
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Licorne31
posté 9 May 2018, 15:59
Message #65


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 2 472
Inscrit : 28 Mar 2008
Membre no 111 113



Citation (amike @ 9 May 2018, 15:34) *
(...)
- enfin, last but not least, il aurait dû exister sur ce véhicule une sécurité totalement indépendante de l'IA ou un doublement matériel si c'est une anomalie de la détection, qui aurait dû déclencher un freinage d'urgence : Obstacle devant => frein d'urgence. Pas de calcul d'évitement par la droite ou par la gauche comme certains s'imaginent être capable de le faire, inconscient des problèmes en chaîne qu'ils peuvent provoquer.
(...)

Il y avait bien sur ce véhicule une sécurité totalement indépendante de l'IA ...
Mais vu que l'interface siège/volant est complètement déresponsabilisée dès qu'elle "conduit" un véhicule "autonome", cette sécurité n'a pas fonctionné correctement, elle non plus.


--------------------
"Heartbreaker" G3 B&W 300 overclock 400 MHz, PowerBook G4 "Alu" 15" 1.25 GHz (avec SSD mSATA), G4 AGP 400 MHz, MDD bipro 867 MHz, MDD mono 1.25 GHz (deuxième alim. en panne), Quicksilver 800 MHz (avec alim. ATX), tous sous Tiger. iPod Touch "Original" 32 Go sous iOS 3.1.3.
Et un MHack : CM MSI 7046 Rev. 1, Intel P4 (32 bits, monocoeur, HT, SSE3, 3.4 GHz), CG GeForce 9500GS. Avec Chameleon et Snow Leopard. A part la veille et le haut-parleur interne, tout marche.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
SartMatt
posté 9 May 2018, 16:24
Message #66


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Rédacteurs
Messages : 30 102
Inscrit : 15 Nov 2005
Membre no 49 996



Citation (bwaje @ 9 May 2018, 16:48) *
Citation (SartMatt @ 9 May 2018, 14:13) *
Mais même si la règlementation technique est commune dans l'UE, il y a des petites différences au niveau du code de la route, mais aussi et surtout au niveau des habitudes de circulation, aussi bien des véhicules que des piétons et cyclistes. Et donc, une situation peut être courante dans un pays alors qu'elle ne survient quasiment jamais dans un autre. Du coup, un système autonome testé et validé en Allemagne pourrait faire un massacre une fois mis sur les routes italiennes, parce que des tas de cas n'auront jamais été rencontrés.
Pour moi c'est exactement l'inverse qui se passerait : Là ou la circulation routière est la moins scrupuleuse du code de la route, la conduite autonome sera d'autant plus sure. En prenant à l'extrême, l'exemple de pays ou il y a absence quasi-totale de panneaux de circulation et de respect de ces mêmes panneaux, on aura une conduite beaucoup moins accidentogène. A l'inverse, le conducteur suédois moyen se comportant déjà comme une voiture autonome, ça ne changera pas grand chose.
À long terme, oui. Mais à court terme, une IA entrainée dans un pays risque d'avoir beaucoup de mal avec les habitudes de conduite d'un autre pays. Parce qu'elle va se retrouver confrontée à des situations qu'elle n'a jamais rencontrées.

Par exemple, l'automobiliste grenoblois n'a pas de clignotant sur sa voiture. Enfin si, il en a un. Mais quand il tourne à droite, il le met à gauche, quand il va tout droit il le met à droite. Si l'IA est habituée à côtoyer des conducteurs qui respectent scrupuleusement l'utilisation du clignotant, elle risque d'avoir quelques mauvaises surprises...

Un autre exemple. En France, dès lors qu'une route a sens unique est dans une zone 30, les cyclistes sont par défaut autorisés à la prendre dans les deux sans, même s'il n'y a aucune signalisation spécifique pour les usagers arrivant dans le sens "normal" (le panneau bleu indiquant des cyclistes en contre sens est facultatif). Pour une voiture autonome entraînée dans un pays où cette règle n'existe pas, il va falloir lui apprendre à redoubler de vigilance dans diverses situations qui ne posent pas de problème dans d'autres pays :
* quand elle suit un cycliste : il risque de tourner à gauche ou à droite malgré les panneaux d'interdictions (cela dit, dans ce sens ils sont censés être affublés d'un panonceau "sauf cycles"),
* quand elle croise une route à sens unique : des cyclistes peuvent arriver par les deux côtés,
* quand elle s'engage dans un sens unique : il faut vérifier qu'il n'y a pas un cycliste qui arrive à contre-sens.

Bref, une IA validée dans un pays ne doit surtout pas être déployée dans d'autres pays sans une bonne revalidation (et même dans un pays, y a intérêt à la valider dans pas mal d'endroits différents, parce que d'un bout à l'autre du pays les habitudes ne sont pas les mêmes non plus).

Citation (marc_os @ 9 May 2018, 15:59) *
Un cycliste non, bien que... tant que l'avion n'a pas décollé on pourrait imaginer un cycliste égaré sur la piste, mais des oies sauvages et des oiseaux, si. D'ailleurs certains aéroports utilisent des rapaces pour faire fuir les volatiles indésirables. tongue.gif
Je suis pas sûr qu'un pilote de ligne puisse faire grand chose pour éviter un groupe d'oiseaux...

900 km/h, c'est 250 m/s. Si le pilote arrive à repérer des oiseaux à 500m, le temps qu'il comprenne ce que c'est et qu'il commence à envisager d'éventuellement réagir, il a déjà percuté les oiseaux...

Après, même s'il les repère de loin, l'inertie d'un avion est telle que de toute façon, il ne pourra probablement pas les éviter.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
FlyingNono
posté 9 May 2018, 17:12
Message #67


Macbidouilleur de bronze !
**

Groupe : Membres
Messages : 448
Inscrit : 28 May 2004
Lieu : népalà
Membre no 19 272



Disons que cela fonctionne en rapport de masse,
un drone ou un groupe d'oiseau va faire des dégâts mais normalement rien qui puisse interdire un atterrissage,
un orage sous-estimé c'est une autre histoire...
MAis on ne peut pas comparer l'aviation commerciale aux bus et encore moins aux voitures qui roulent en ville.
Dès le début on se doutait que des accidents aurait lieu: les véhicules s'améliorent mais leur nombre augmente, le nombre d'incidents aussi, logiquement les 1er morts aussi.
Une sorte de compte à rebours vers les emmerdes.
Comme par hasard, cela tombe sur le dernier entrant qui essaye de rattraper son retard avec moins de moyen que ses concurrents ... dry.gif
Les emmerdes qui rattrapent préférentiellement les moins prudents : ceux qui comptent sur la chance.
a+

ps: l'atterrissage sans visibilité c'est tout de même avec un go/nogo du pilote lors du visuel du balisage de piste


--------------------
Apple c'est comme l'acide, la descente est raide
Membre du club des AIPBP (Anciens Inscrits Pas Beaucoup de Posts) Voir la liste
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ABACA
posté 9 May 2018, 17:46
Message #68


Macbidouilleur de vermeil !
****

Groupe : Membres
Messages : 1 284
Inscrit : 29 Sep 2001
Lieu : La Zone
Membre no 894



Citation (martremblay @ 9 May 2018, 10:22) *
Le risque zéro n'existe pas et ceux qui cherchent absolument un responsable à punir ne comprennent rien à la vie.

Qui est le responsable de cet accident ?


Le conducteur naturellement, il doit rester maître de son véhicule. laugh.gif

Sinon, on laisse le véhicule circuler sans personne à bord.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sansnom
posté 9 May 2018, 18:56
Message #69


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 1 687
Inscrit : 30 Jun 2005
Lieu : Loiret
Membre no 41 715



Citation (ABACA @ 9 May 2018, 18:46) *
“Sinon, on laisse le véhicule circuler sans personne à bord.”
Et voilà un autre problème que l'on devra aussi gérer (subir ?...) : des véhicules pourraient, techniquement parlant, rouler sans aucun passager !...


--------------------
iMac 5K 2017 VESA 3.5GHz SSD Apple 256Go RAM 8Go+16Go • iPhone SE 32Go • iPad Wi-Fi 32Go • aTV 4K 32Go
Go to the top of the page
 
+Quote Post
iAPX
posté 9 May 2018, 19:06
Message #70


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 9 451
Inscrit : 4 Jan 2006
Lieu : Montréal
Membre no 52 877



Citation (sansnom @ 9 May 2018, 13:56) *
Citation (ABACA @ 9 May 2018, 18:46) *
“Sinon, on laisse le véhicule circuler sans personne à bord.”
Et voilà un autre problème que l'on devra aussi gérer (subir ?...) : des véhicules pourraient, techniquement parlant, rouler sans aucun passager !...


Ça a déjà commencé dans un État Américain. Par Uber, qui a choisi une zone sans risque (et pas par tout temps, faut pas déconner, quand il pleut, les voitures rouillent!).

Mais ça c'est vite arrêté après le dernier accident d'Uber. Étrange non?!? (à lire en regardant la fin de la minute nécessaire de monsieur Cyclopède).

Ce message a été modifié par iAPX - 9 May 2018, 22:48.


--------------------
Blah blah blah...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
tepaze
posté 10 May 2018, 09:47
Message #71


Adepte de Macbidouille
*

Groupe : Membres
Messages : 149
Inscrit : 12 Nov 2003
Membre no 11 595



En Europe, en 2001-2002, en automobile, il y a 0,7 mort par 100 millions de KM (source Wikipédia)



Je ne suis pas sur que les voitures autonomes fasse mieux actuellement, ni qu'elle fasse mieux un jour.

L'argument qui veux que chaque humain ait sa propre capacité de jugement, ses propres émotions et intuition, sa propre perception, en font un être infiniment plus fiable qu'une flotte de voiture aux bases logiciels identiques.
D'autant que c'est l'humain qui crée le logiciel.
Je suis donc dubitatif devant les arguments qui mettent en doute la fiabilité de l'humain en voiture, mais pas la fiabilité du logiciel qu'il a créé (surtout actuellement où les questions de sécurité informatiques sont nombreuse et répandu), il y a là une contradiction profonde je crois.


--------------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
brenda
posté 10 May 2018, 10:34
Message #72


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 2 253
Inscrit : 24 Jul 2003
Lieu : Ancien du Ch'Nord, nouveau en Breizh (22)
Membre no 8 750



Citation (tepaze @ 10 May 2018, 10:47) *
En Europe, en 2001-2002, en automobile, il y a 0,7 mort par 100 millions de KM (source Wikipédia)



Je ne suis pas sur que les voitures autonomes fasse mieux actuellement, ni qu'elle fasse mieux un jour.

L'argument qui veux que chaque humain ait sa propre capacité de jugement, ses propres émotions et intuition, sa propre perception, en font un être infiniment plus fiable qu'une flotte de voiture aux bases logiciels identiques.
D'autant que c'est l'humain qui crée le logiciel.
Je suis donc dubitatif devant les arguments qui mettent en doute la fiabilité de l'humain en voiture, mais pas la fiabilité du logiciel qu'il a créé (surtout actuellement où les questions de sécurité informatiques sont nombreuse et répandu), il y a là une contradiction profonde je crois.

La profonde différence entre un humain et un IA, c'est qu'un humain peut conduire en faisant autre chose : téléphoner, regarder la TV (de plus en plus courant semble t il), textoter ... draguer le/la passager(e), compter les 2cv vertes qu'il croise ... Je ne suis pas spécialiste en IA mais d'après ce que j'ai lu l'IA du véhicule ne fait que conduire.

Et encore deux autres différences, un chauffeur peut conduire complètement bourré, ou défoncé, je ne suis pas sur que cette option existe pour les IA.
Donc le passage au tout IA devrait automatiquement supprimer tous les accidents liés aux conduites à risques.

Cdlt


--------------------
Si tu te tapes la tête contre un vase et que ça sonne creux, n’en déduis pas pour autant que le vase est vide.
Sagesse asiatique
Go to the top of the page
 
+Quote Post
marc_os
posté 10 May 2018, 11:55
Message #73


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 6 063
Inscrit : 21 Apr 2006
Membre no 59 799



Citation (SartMatt @ 9 May 2018, 17:24) *
Citation (marc_os @ 9 May 2018, 15:59) *
Un cycliste non, bien que... tant que l'avion n'a pas décollé on pourrait imaginer un cycliste égaré sur la piste, mais des oies sauvages et des oiseaux, si. D'ailleurs certains aéroports utilisent des rapaces pour faire fuir les volatiles indésirables. tongue.gif
Je suis pas sûr qu'un pilote de ligne puisse faire grand chose pour éviter un groupe d'oiseaux...

900 km/h, c'est 250 m/s. Si le pilote arrive à repérer des oiseaux à 500m, le temps qu'il comprenne ce que c'est et qu'il commence à envisager d'éventuellement réagir, il a déjà percuté les oiseaux...

Après, même s'il les repère de loin, l'inertie d'un avion est telle que de toute façon, il ne pourra probablement pas les éviter.

Euh... T'as pas vu que c'était de l'humour ? (un indice : le petit smiley qui traîne.)
C'est sûr si en plus tu zappes une partie de mon commentaire... dry.gif

Citation (marc_os @ 9 May 2018, 15:59) *
Par contre, l'avion ne va pas tenter d'éviter ces oies sauvages, car il est conçu de telle manière à ne pas crasher dans le cas de telles rencontres du 4ème type. cool.gif

Ok, j'aurais pas dû faire le raccourcis "avion" au lieu de "pilote de l'avion". laugh.gif

Ah quand le prochain film Y-a-t-il un pilote dans la voiture ? laugh.gif

Ce message a été modifié par marc_os - 10 May 2018, 12:33.


--------------------
-----------------
--JE-------SUIS--
--AHMED-CHARLIE--
--CLARISSA-YOAV--
-----------------
Go to the top of the page
 
+Quote Post
iAPX
posté 10 May 2018, 11:55
Message #74


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 9 451
Inscrit : 4 Jan 2006
Lieu : Montréal
Membre no 52 877



Citation (brenda @ 10 May 2018, 05:34) *
...
La profonde différence entre un humain et un IA, c'est qu'un humain peut conduire en faisant autre chose : téléphoner, regarder la TV (de plus en plus courant semble t il), textoter ... draguer le/la passager(e), compter les 2cv vertes qu'il croise ... Je ne suis pas spécialiste en IA mais d'après ce que j'ai lu l'IA du véhicule ne fait que conduire.

Et encore deux autres différences, un chauffeur peut conduire complètement bourré, ou défoncé, je ne suis pas sur que cette option existe pour les IA.
Donc le passage au tout IA devrait automatiquement supprimer tous les accidents liés aux conduites à risques.

Je pense que même bourré ou drogué, il y a peu de gens qui fonceraient à pleine vitesse sur un camion qui barre le passage ou une séparation en béton entre deux voies, ou sur une piétonne bien visible sans ralentir...

C'est le problème avec les IA actuelles dans des systèmes complexes, c'est qu'elles sont tellement Imbéciles Artificielles qu'en fait elles sont largement inférieures aux humains malgré leurs imperfection.
Preuve en est l'accidentologie de l'AutoPilot de Tesla, largement supérieure en terme d'accident mortels à la moyenne de sa catégorie de véhicule (Luxe + récent).

Ça changera peut-être un jour, mais en attendant...

Ce message a été modifié par iAPX - 10 May 2018, 11:55.


--------------------
Blah blah blah...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ide508
posté 10 May 2018, 19:28
Message #75


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 3 316
Inscrit : 7 Jan 2004
Lieu : Gistoux - Belgique / Vence 06
Membre no 13 132



Citation (SartMatt @ 9 May 2018, 17:24) *
Citation (bwaje @ 9 May 2018, 16:48) *
Citation (SartMatt @ 9 May 2018, 14:13) *
Mais même si la règlementation technique est commune dans l'UE, il y a des petites différences au niveau du code de la route, mais aussi et surtout au niveau des habitudes de circulation, aussi bien des véhicules que des piétons et cyclistes. Et donc, une situation peut être courante dans un pays alors qu'elle ne survient quasiment jamais dans un autre. Du coup, un système autonome testé et validé en Allemagne pourrait faire un massacre une fois mis sur les routes italiennes, parce que des tas de cas n'auront jamais été rencontrés.
Pour moi c'est exactement l'inverse qui se passerait : Là ou la circulation routière est la moins scrupuleuse du code de la route, la conduite autonome sera d'autant plus sure. En prenant à l'extrême, l'exemple de pays ou il y a absence quasi-totale de panneaux de circulation et de respect de ces mêmes panneaux, on aura une conduite beaucoup moins accidentogène. A l'inverse, le conducteur suédois moyen se comportant déjà comme une voiture autonome, ça ne changera pas grand chose.
À long terme, oui. Mais à court terme, une IA entrainée dans un pays risque d'avoir beaucoup de mal avec les habitudes de conduite d'un autre pays. Parce qu'elle va se retrouver confrontée à des situations qu'elle n'a jamais rencontrées.

Par exemple, l'automobiliste grenoblois n'a pas de clignotant sur sa voiture. Enfin si, il en a un. Mais quand il tourne à droite, il le met à gauche, quand il va tout droit il le met à droite. Si l'IA est habituée à côtoyer des conducteurs qui respectent scrupuleusement l'utilisation du clignotant, elle risque d'avoir quelques mauvaises surprises...

Un autre exemple. En France, dès lors qu'une route a sens unique est dans une zone 30, les cyclistes sont par défaut autorisés à la prendre dans les deux sans, même s'il n'y a aucune signalisation spécifique pour les usagers arrivant dans le sens "normal" (le panneau bleu indiquant des cyclistes en contre sens est facultatif). Pour une voiture autonome entraînée dans un pays où cette règle n'existe pas, il va falloir lui apprendre à redoubler de vigilance dans diverses situations qui ne posent pas de problème dans d'autres pays :
* quand elle suit un cycliste : il risque de tourner à gauche ou à droite malgré les panneaux d'interdictions (cela dit, dans ce sens ils sont censés être affublés d'un panonceau "sauf cycles"),
* quand elle croise une route à sens unique : des cyclistes peuvent arriver par les deux côtés,
* quand elle s'engage dans un sens unique : il faut vérifier qu'il n'y a pas un cycliste qui arrive à contre-sens.

Bref, une IA validée dans un pays ne doit surtout pas être déployée dans d'autres pays sans une bonne revalidation (et même dans un pays, y a intérêt à la valider dans pas mal d'endroits différents, parce que d'un bout à l'autre du pays les habitudes ne sont pas les mêmes non plus).

Citation (marc_os @ 9 May 2018, 15:59) *
Un cycliste non, bien que... tant que l'avion n'a pas décollé on pourrait imaginer un cycliste égaré sur la piste, mais des oies sauvages et des oiseaux, si. D'ailleurs certains aéroports utilisent des rapaces pour faire fuir les volatiles indésirables. tongue.gif
Je suis pas sûr qu'un pilote de ligne puisse faire grand chose pour éviter un groupe d'oiseaux...

900 km/h, c'est 250 m/s. Si le pilote arrive à repérer des oiseaux à 500m, le temps qu'il comprenne ce que c'est et qu'il commence à envisager d'éventuellement réagir, il a déjà percuté les oiseaux...

Après, même s'il les repère de loin, l'inertie d'un avion est telle que de toute façon, il ne pourra probablement pas les éviter.


Qu'est ce qu'il ne faut pas lire...
Pense-tu sérieusement qu'un décollage ou une approche se fasse à cette vitesse là rolleyes.gif
Puis, la tour est censée avertir les pilotes d'un danger imminent...


Ce message a été modifié par ide508 - 10 May 2018, 19:31.


--------------------
MBP 15" 2011 2G i7 8G Ram 10.6.8 carte mère HS - MBP 13" retina 2.7G 8G Ram 256G 10.11.6 - 5s 32G 9.3.5
Mac mini late 2012 2,3G I7 16G Ram SSD 10.12.5
Be Mind Full
Go to the top of the page
 
+Quote Post
SartMatt
posté 10 May 2018, 20:23
Message #76


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Rédacteurs
Messages : 30 102
Inscrit : 15 Nov 2005
Membre no 49 996



Citation (ide508 @ 10 May 2018, 20:28) *
Citation (SartMatt @ 9 May 2018, 17:24) *
Citation (bwaje @ 9 May 2018, 16:48) *
Citation (SartMatt @ 9 May 2018, 14:13) *
Mais même si la règlementation technique est commune dans l'UE, il y a des petites différences au niveau du code de la route, mais aussi et surtout au niveau des habitudes de circulation, aussi bien des véhicules que des piétons et cyclistes. Et donc, une situation peut être courante dans un pays alors qu'elle ne survient quasiment jamais dans un autre. Du coup, un système autonome testé et validé en Allemagne pourrait faire un massacre une fois mis sur les routes italiennes, parce que des tas de cas n'auront jamais été rencontrés.
Pour moi c'est exactement l'inverse qui se passerait : Là ou la circulation routière est la moins scrupuleuse du code de la route, la conduite autonome sera d'autant plus sure. En prenant à l'extrême, l'exemple de pays ou il y a absence quasi-totale de panneaux de circulation et de respect de ces mêmes panneaux, on aura une conduite beaucoup moins accidentogène. A l'inverse, le conducteur suédois moyen se comportant déjà comme une voiture autonome, ça ne changera pas grand chose.
À long terme, oui. Mais à court terme, une IA entrainée dans un pays risque d'avoir beaucoup de mal avec les habitudes de conduite d'un autre pays. Parce qu'elle va se retrouver confrontée à des situations qu'elle n'a jamais rencontrées. Par exemple, l'automobiliste grenoblois n'a pas de clignotant sur sa voiture. Enfin si, il en a un. Mais quand il tourne à droite, il le met à gauche, quand il va tout droit il le met à droite. Si l'IA est habituée à côtoyer des conducteurs qui respectent scrupuleusement l'utilisation du clignotant, elle risque d'avoir quelques mauvaises surprises... Un autre exemple. En France, dès lors qu'une route a sens unique est dans une zone 30, les cyclistes sont par défaut autorisés à la prendre dans les deux sans, même s'il n'y a aucune signalisation spécifique pour les usagers arrivant dans le sens "normal" (le panneau bleu indiquant des cyclistes en contre sens est facultatif). Pour une voiture autonome entraînée dans un pays où cette règle n'existe pas, il va falloir lui apprendre à redoubler de vigilance dans diverses situations qui ne posent pas de problème dans d'autres pays : * quand elle suit un cycliste : il risque de tourner à gauche ou à droite malgré les panneaux d'interdictions (cela dit, dans ce sens ils sont censés être affublés d'un panonceau "sauf cycles"), * quand elle croise une route à sens unique : des cyclistes peuvent arriver par les deux côtés, * quand elle s'engage dans un sens unique : il faut vérifier qu'il n'y a pas un cycliste qui arrive à contre-sens. Bref, une IA validée dans un pays ne doit surtout pas être déployée dans d'autres pays sans une bonne revalidation (et même dans un pays, y a intérêt à la valider dans pas mal d'endroits différents, parce que d'un bout à l'autre du pays les habitudes ne sont pas les mêmes non plus).
Citation (marc_os @ 9 May 2018, 15:59) *
Un cycliste non, bien que... tant que l'avion n'a pas décollé on pourrait imaginer un cycliste égaré sur la piste, mais des oies sauvages et des oiseaux, si. D'ailleurs certains aéroports utilisent des rapaces pour faire fuir les volatiles indésirables. tongue.gif
Je suis pas sûr qu'un pilote de ligne puisse faire grand chose pour éviter un groupe d'oiseaux... 900 km/h, c'est 250 m/s. Si le pilote arrive à repérer des oiseaux à 500m, le temps qu'il comprenne ce que c'est et qu'il commence à envisager d'éventuellement réagir, il a déjà percuté les oiseaux... Après, même s'il les repère de loin, l'inertie d'un avion est telle que de toute façon, il ne pourra probablement pas les éviter.
Qu'est ce qu'il ne faut pas lire... Pense-tu sérieusement qu'un décollage ou une approche se fasse à cette vitesse là rolleyes.gif Puis, la tour est censée avertir les pilotes d'un danger imminent...
Et le pilotage automatique en avion, c'est quand même essentiellement en vol de croisière hein... L'automatisation complète du décollage et de l'atterrissage est très loin d'être généralisée, et, si je me trompe pas, ne fonctionne actuellement que sur des pistes spécifiquement équipées pour.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ide508
posté 11 May 2018, 07:00
Message #77


Macbidouilleur d'Or !
*****

Groupe : Membres
Messages : 3 316
Inscrit : 7 Jan 2004
Lieu : Gistoux - Belgique / Vence 06
Membre no 13 132



Citation (SartMatt @ 10 May 2018, 21:23) *
Citation (ide508 @ 10 May 2018, 20:28) *
Citation (SartMatt @ 9 May 2018, 17:24) *
Citation (bwaje @ 9 May 2018, 16:48) *
Citation (SartMatt @ 9 May 2018, 14:13) *
Mais même si la règlementation technique est commune dans l'UE, il y a des petites différences au niveau du code de la route, mais aussi et surtout au niveau des habitudes de circulation, aussi bien des véhicules que des piétons et cyclistes. Et donc, une situation peut être courante dans un pays alors qu'elle ne survient quasiment jamais dans un autre. Du coup, un système autonome testé et validé en Allemagne pourrait faire un massacre une fois mis sur les routes italiennes, parce que des tas de cas n'auront jamais été rencontrés.
Pour moi c'est exactement l'inverse qui se passerait : Là ou la circulation routière est la moins scrupuleuse du code de la route, la conduite autonome sera d'autant plus sure. En prenant à l'extrême, l'exemple de pays ou il y a absence quasi-totale de panneaux de circulation et de respect de ces mêmes panneaux, on aura une conduite beaucoup moins accidentogène. A l'inverse, le conducteur suédois moyen se comportant déjà comme une voiture autonome, ça ne changera pas grand chose.
À long terme, oui. Mais à court terme, une IA entrainée dans un pays risque d'avoir beaucoup de mal avec les habitudes de conduite d'un autre pays. Parce qu'elle va se retrouver confrontée à des situations qu'elle n'a jamais rencontrées. Par exemple, l'automobiliste grenoblois n'a pas de clignotant sur sa voiture. Enfin si, il en a un. Mais quand il tourne à droite, il le met à gauche, quand il va tout droit il le met à droite. Si l'IA est habituée à côtoyer des conducteurs qui respectent scrupuleusement l'utilisation du clignotant, elle risque d'avoir quelques mauvaises surprises... Un autre exemple. En France, dès lors qu'une route a sens unique est dans une zone 30, les cyclistes sont par défaut autorisés à la prendre dans les deux sans, même s'il n'y a aucune signalisation spécifique pour les usagers arrivant dans le sens "normal" (le panneau bleu indiquant des cyclistes en contre sens est facultatif). Pour une voiture autonome entraînée dans un pays où cette règle n'existe pas, il va falloir lui apprendre à redoubler de vigilance dans diverses situations qui ne posent pas de problème dans d'autres pays : * quand elle suit un cycliste : il risque de tourner à gauche ou à droite malgré les panneaux d'interdictions (cela dit, dans ce sens ils sont censés être affublés d'un panonceau "sauf cycles"), * quand elle croise une route à sens unique : des cyclistes peuvent arriver par les deux côtés, * quand elle s'engage dans un sens unique : il faut vérifier qu'il n'y a pas un cycliste qui arrive à contre-sens. Bref, une IA validée dans un pays ne doit surtout pas être déployée dans d'autres pays sans une bonne revalidation (et même dans un pays, y a intérêt à la valider dans pas mal d'endroits différents, parce que d'un bout à l'autre du pays les habitudes ne sont pas les mêmes non plus).
Citation (marc_os @ 9 May 2018, 15:59) *
Un cycliste non, bien que... tant que l'avion n'a pas décollé on pourrait imaginer un cycliste égaré sur la piste, mais des oies sauvages et des oiseaux, si. D'ailleurs certains aéroports utilisent des rapaces pour faire fuir les volatiles indésirables. tongue.gif
Je suis pas sûr qu'un pilote de ligne puisse faire grand chose pour éviter un groupe d'oiseaux... 900 km/h, c'est 250 m/s. Si le pilote arrive à repérer des oiseaux à 500m, le temps qu'il comprenne ce que c'est et qu'il commence à envisager d'éventuellement réagir, il a déjà percuté les oiseaux... Après, même s'il les repère de loin, l'inertie d'un avion est telle que de toute façon, il ne pourra probablement pas les éviter.

Qu'est ce qu'il ne faut pas lire... Pense-tu sérieusement qu'un décollage ou une approche se fasse à cette vitesse là rolleyes.gif Puis, la tour est censée avertir les pilotes d'un danger imminent...
Et le pilotage automatique en avion, c'est quand même essentiellement en vol de croisière hein... L'automatisation complète du décollage et de l'atterrissage est très loin d'être généralisée, et, si je me trompe pas, ne fonctionne actuellement que sur des pistes spécifiquement équipées pour.


Techniquement depuis la venue du Boeing 747 il est possible que l'avion puisse décoller et atterrir seul, presque tous les aéroports (modernes) le permettent . Aujourd'hui, pour ce qui est des gros porteurs (A320-etc) le pilote passe au mode pilote automatique peu de temps après le décollage et ne reprends la main à atterrissage en finale, qu' à +- 500 pieds du sol. Pour le plus grand confort des passagers... wink.gif
Mais tu as raison de souligner qu'à une altitude de croisière de 25000 pieds ou plus, peu de chances de trouver des oiseaux, encore moins des rapaces pour chasser ceux-ci smile.gif


--------------------
MBP 15" 2011 2G i7 8G Ram 10.6.8 carte mère HS - MBP 13" retina 2.7G 8G Ram 256G 10.11.6 - 5s 32G 9.3.5
Mac mini late 2012 2,3G I7 16G Ram SSD 10.12.5
Be Mind Full
Go to the top of the page
 
+Quote Post
FlyingNono
posté 11 May 2018, 18:10
Message #78


Macbidouilleur de bronze !
**

Groupe : Membres
Messages : 448
Inscrit : 28 May 2004
Lieu : népalà
Membre no 19 272



Citation (ide508 @ 11 May 2018, 08:00) *
presque tous les aéroports (modernes) le permettent

Salut,
Seulement avec un avion homologué pour la CatIII
dans lequel se trouve un équipage à jour de ses qualifs,
et Uniquement sur un Qfu homologuée CatIII. (une piste peut etre CatIII dans un sens et pas dans l'autre)
Il me semble que toutes les pistes de CDG sont CatIII, pas celles d'Orly (là j'en suis sûr).

Citation (ide508 @ 11 May 2018, 08:00) *
Mais tu as raison de souligner qu'à une altitude de croisière de 25000 pieds ou plus, peu de chances de trouver des oiseaux, encore moins des rapaces pour chasser ceux-ci smile.gif

les collisions avec les oiseau sont rares mais arrivent régulièrement et relativement loin du sol, après tout les oies passent au dessus de l'Himalaya ;-)
a+

Ce message a été modifié par FlyingNono - 11 May 2018, 18:19.


--------------------
Apple c'est comme l'acide, la descente est raide
Membre du club des AIPBP (Anciens Inscrits Pas Beaucoup de Posts) Voir la liste
Go to the top of the page
 
+Quote Post
bwaje
posté 14 May 2018, 13:25
Message #79


Macbidouilleur de vermeil !
****

Groupe : Membres
Messages : 821
Inscrit : 27 May 2003
Lieu : Paname city
Membre no 7 800



Voilà un article plutôt intéressant de The Verge qui explique que les véhicules autonomes actuels sont incapables de se déplacer si l'environnement routier n'a pas :
  1. été balisé par de la carto 3D
  2. possède une signalisation routière
Ce qui signifie qu'aujourd'hui, si on met un de ces véhicules sur une voie privée, un chemin vicinal, ou une route d'un pays en voie de développement, ladite bagnole finit au pire dans le fossé ou au mieux ne peut pas avancer.
On est donc encore loin du modèle universel, puisqu'il va falloir attendre une cartographie planétaire et à jour et des capteurs plus intelligents.


--------------------
Mac Mini core i5 SSD + Hackintosh Probook 6460b + Powermac G4 Digital Audio @1.8 Ghz à vendre + IPad2 + iPhone 8
Go to the top of the page
 
+Quote Post

3 Pages V  < 1 2 3
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



Nous sommes le : 19th September 2018 - 16:17